Afrique: Le reporting sélectif des plus grandes entreprises minières risque d'être perçu par la société comme une récupération commerciale des ODD (ODD washing)

24 Février 2020
communiqué de presse

Nyon, Suisse — Si la plupart des grandes entreprises minières mettent en avant leurs contributions positives aux Objectifs de Développement Durable (ODD), elles omettent généralement de mentionner les impacts négatifs susceptibles d'entraver leur réalisation. D'après le rapport RMI Report 2020, publié aujourd'hui par la Responsible Mining Foundation (RMF), ce reporting partial sur les problématiques économiques, environnementales, sociales et de gouvernance (EESG) ne permet pas d'appréhender les vrais défis auxquels le secteur est confronté.

Le RMI Report 2020 est une évaluation en profondeur et documentée des politiques et des pratiques EESG de 38 grandes entreprises minières, exploitant plus de 780 sites miniers et comptant pour 28 % de la production mondiale. En outre, l'étude évalue individuellement 180 sites miniers par rapport à 10 indicateurs basiques tels que le suivi de la qualité de l'air et de l'eau.

La légère progression des entreprises évaluées en 2018 repose en grande partie sur des engagements. Rares sont les preuves d'un progrès dans leur concrétisation.

Le rapport révèle également un décalage entre les standards à l'échelle de l'entreprise et les actions menées sur le terrain.

Les tragédies qui touchent l'industrie minière, notamment les récentes ruptures de barrages, ainsi que le nombre élevé d'accidents mortels nuisent à la réputation du secteur.

« Le manque de confiance est identifié comme le risque numéro un pour les entreprises minières. Le RMI Report 2020 incite le secteur à réagir et à publier des données EESG libres et ouvertes. Les entreprises pourront ainsi construire un climat de confiance, limiter les risques et faire preuve de respect. A terme, la publication proactive de données réduira les demandes de reporting », a assuré Hélène Piaget, directrice générale de la RMF.

Le RMI Report 2020 est disponible en ligne dans sept langues et contient des résultats détaillés sur chaque entreprise et site minier.

Entreprises évaluées

Anglo American, AngloGold Ashanti, Antofagasta, ArcelorMittal, Banpu, Barrick Gold Corp, BHP, Buenaventura, Bumi Resources, China Shenhua, Coal India, CODELCO, ERG, Evraz, Exxaro Resources, First Quantum Minerals, Fortescue, Freeport-McMoRan, Glencore, Gold Fields, Grupo México, Industrias Peñoles, MMG, Navoi MMC, Newcrest Mining, Newmont, NMDC, Nordgold, Orano, Peabody Energy, Polymetal, Rio Tinto, RUSAL, Sibanye-Stillwater, Teck, Vale, Vedanta Resources, Zijin.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: PR Newswire

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.