Libye: La Commission militaire mixte parvient à un projet d'accord

Le Représentant spécial des Nations Unies pour la Libye, Ghassan Salamé, informe le Conseil de sécurité des Nations Unies sur la situation en Libye - (4 septembre 2019)
24 Février 2020

Le deuxième cycle des pourparlers de la Commission militaire mixte libyenne (5+5) pour parvenir à un cessez-le-feu durable et rétablir la sécurité dans les zones civiles a abouti à un projet d'accord dimanche 23 février, au Palais des Nations à Genève, a indiqué la Mission des Nations Unies en Libye (MANUL).

« La MANUL et les deux parties prenantes ont préparé un projet d'accord de cessez-le-feu pour faciliter le retour en toute sécurité des civils dans leurs zones avec la mise en place d'un mécanisme de surveillance conjoint sous les auspices de la Mission de l'ONU en Libye ainsi que la Commission militaire mixte », a indiqué la Mission dans un communiqué.

Selon la MANUL, les deux parties ont convenu de présenter le projet d'accord à leurs dirigeants respectifs pour de nouvelles consultations et de se réunir à nouveau le mois prochain pour reprendre les discussions et achever la préparation du mandat des sous-comités chargés de la mise en œuvre de l'accord.

La MANUL a remercié les parties de leurs objectifs sérieux, ainsi que de la bonne volonté et de l'esprit de grand professionnalisme qui ont caractérisé les discussions...

La Mission a renouvelé son appel aux deux parties pour qu'elles respectent pleinement la trêve actuelle et la protection de la population civile, des biens et des infrastructures vitales.

Les pourparlers se sont déroulés en présence et avec la participation du Représentant spécial du Secrétaire général et chef de la MANUL, Ghassan Salamé.

La Commission est l'un des trois volets sur lesquels la Mission travaille, en plus des volets économique et politique, conformément à la résolution 2510 (2020) du Conseil de sécurité des Nations unies et qui appelle les deux parties à conclure un accord de cessez-le-feu u durable.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: UN News

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.