Cote d'Ivoire: Complot contre l'autorité de l'Etat - 10 proches de Soro convoqués par le juge d'instruction

25 Février 2020

Ils seront entendus aujourd'hui sur les faits d'attentat et de complot contre l'autorité de l'État dont ils sont accusés.

Une note parvenue à notre rédaction, lundi 24 février 2020, rapporte que le doyen des juges d'instruction, Coulibaly Ousmane Victor, a invité Me Esmel Calixte, l'avocat de 10 proches de Guillaume Soro, à se présenter à son cabinet sis au tribunal de première instance au Plateau pour suivre l'interrogatoire de ses clients.

Il s'agit d'Alain Lobognon, Kamaraté Souleymane dit Soul To Soul, Mamadou Soro Kanigui, Félicien Sékongo, Kando Soumahoro, Yao Soumaïla, Koné Téhfour, Camara Loukimane, Soro Simon et Ouattara Marc.

Le procureur de la République, Adou Richard, le 21 janvier, au Palais de justice au Plateau, avait soutenu que ces personnes (au nombre desquelles figurent 5 députés) ont été arrêtées en situation de flagrance.

Pour lui, ces accusés, suite à l'arrivée avortée de leur leader en Côte d'Ivoire, le 23 décembre 2019, s'étaient retrouvés, le même jour, lors d'une conférence de presse, pour la mise en exécution du plan de déstabilisation de l'État ivoirien à travers « la diffusion de fausses nouvelles tendant à discréditer les institutions de la République ».

Concernant les parlementaires mis en cause, le parquet avait estimé qu'étant donné que ces derniers ont été arrêtés en situation de flagrance, il n'y avait pas lieu de demander la levée de leur immunité parlementaire.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.