Algérie: La décision du Président Tebboune de décréter le 22 février Journée nationale saluée

Alger — Le Président du Conseil de la Nation par intérim, Salah Goudjil, a salué dimanche la décision du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, de décréter le 22 février, "Journée nationale de la fraternité et de la cohésion peuple-armée pour la démocratie", a indiqué un communiqué de le Chambre haute du Parlement.

Présidant une réunion du bureau du Conseil de la Nation élargie aux présidents des groupes parlementaires et consacrée à l'examen et au débat du programme des travaux du Conseil lors de la prochaine période, M. Goudjil a salué "le climat démocratique" qui a prévalu lors du débat du Plan d'action du Gouvernement et qui a été empreint d'"un sens élevé de responsabilité", clairement traduit à travers le niveau et la qualité des interventions des membres du Conseil.

Le communiqué a, par ailleurs, indiqué que parmi les points ayant été examinés et débattus lors de cette réunion, figurent l'activité législative et de contrôle, les activités en lien avec la promotion de la culture parlementaire et certaines questions relatives à l'organisation du fonctionnement des appareils du Conseil et l'élection d'un représentant du Conseil de la Nation au Conseil constitutionnel.

Selon la même source, il a été décidé, lors de cette réunion, de la reprise des séances plénières, dès lundi 02 mars prochain, avec une séance matinale dédiée à "la présentation et le débat d'un projet de loi modifiant la loi 15-21 du 18 Rabie El Aouel 1437, correspondant au 30 décembre 2015, portant loi d'orientation sur la Recherche scientifique et le développement technologique", la séance de l'après-midi devant être consacrée à " la présentation et au débat d'un projet de loi fixant les missions du Conseil national de la recherche scientifique, des technologies, sa composante et son organisation", lit-t-on dans le communiqué.

La séance matinale du mardi 3 mars sera consacrée à "la présentation et au débat du projet de loi modifiant et complétant la loi 04-19 du 13 Dhou El Kaada, correspondant au 25 décembre 2004, relative au placement des travailleurs et au contrôle de l'emploi, modifiée et complétée", la séance de l'après-midi du même jour devant été dédiée "à la présentation et au débat du projet de loi sur les radiocommunications".

Lire aussi: Le Président Tebboune assure que le Hirak est un phénomène salutaire et met en garde contre toute tentative d'infiltration

Après examen des questions écrites et orales déposées à son niveau, le Conseil de la nation a décidé de transmettre 16 questions orales et 8 autres écrites au Gouvernement, car remplissant les conditions légales requises".

A l'issue de la réunion, des instructions ont été données aux services concernés du Conseil pour prendre toutes les mesures afin de programmer une séance générale dédiée à l'élection d'un représentant du Conseil de la nation au niveau du Conseil constitutionnel.

Il a été décidé également d'entamer l'opération de renouvellement des structures du Conseil de la nation au titre de l'année 2020, ainsi que la nomination des représentants du Conseil dans les instances parlementaires régionales et internationales et les groupes de fraternité et d'amitié parlementaires.

Il s'agit également de tracer un programme d'action du Conseil concernant les missions d'information et les séances d'audition des membres du Gouvernement, ainsi que les activités relatives à la promotion de la culture parlementaire en coordination avec les commissions permanentes ad-hoc du Conseil.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.