Algérie: Décès d'Hervé Bourges journaliste français et militant pour l'indépendance de l'Algérie

Paris — Hervé Bourges, grande figure de l'audiovisuel français et militant pour l'indépendance de Algérie, est décédé dimanche à l'âge de 86 ans, ont annoncé ses proches.

Il est décédé dans un hôpital parisien, entouré de son épouse et de proches, a notamment indiqué Olivier Zegna-Rata, qui fut son directeur de cabinet au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA).

Né le 2 mai 1933 à Rennes (Ille-et-Vilaine, nord-ouest), il fut diplômé de l'Ecole supérieure de journalisme de Lille (ESJ) en 1955. Sa vie fut ensuite un long parcours entre médias, politique et même diplomatie, un temps ambassadeur de France auprès de l'Unesco.

Journaliste, patron successif de plusieurs médias français, notamment audiovisuels, Hervé Bourges avait été à la tête du Conseil supérieur de l'audiovisuel français (CSA) de 1995 à 2001.

Après l'indépendance de l'Algérie, il occupe plusieurs fonctions et opte pour la nationalité algérienne.

Il est l'auteur de plusieurs ouvrages et documentaires sur l'audiovisuel, l'Algérie et l'Afrique.

Il a déclaré dans un entretien à un média français avoir "tout appris par l'Algérie et par l'Afrique" qui lui "ont ouvert de vastes horizons".

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.