Congo-Brazzaville: Lutte contre le cancer infantile - Une campagne de sensibilisation lancée à Brazzaville

Dans le cadre de la célébration de la Journée internationale du cancer de l'enfant, le Lions club Brazzaville élite accompagné de son Leo club a lancé le 22 février un programme pour la prévention et la sensibilisation des populations aux symptômes, causes, diagnostics, ainsi que la prise en charge du cancer infantile.

Cette campagne qui vise à informer le public de l'existence de cette maladie et des moyens de s'en prévenir se déroule durant tout le mois de février, dans plusieurs lieux publics de la ville capitale.

A travers des flyers et des échanges d'idées, les initiateurs de cette campagne ont touché plus de six cents personnes. « Le bilan est très positif concernant le lancement de cette campagne puisque nous avons impacté plus de six cents personnes à travers les échanges directs ainsi que la distribution des flyers dans plusieurs lieux publics », a expliqué Alban Okana, président du Lions club Brazzaville elite.

Durant le mois de février, les membres de ces deux structures souhaitent sensibiliser et informer plusieurs personnes des dangers de cette maladie qui est en augmentation de 13% dans le monde et dont plus de 57% des cas ne sont pas diagnostiqués en Afrique.

Selon Daniel Itoua, l'un des membres du Lions club élite Brazzaville, plusieurs symptômes annoncent le cancer infantile parmi lesquels la pâleur, la fatigue, la perte de l'appétit, des douleurs osseuses ou abdominales, des maux de tête, les vomissements.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.