Ile Maurice: Info ou intox - Lindsay Thomas, recteur du collège St-Esprit, sera-t-il muté ?

25 Février 2020

Alors qu'il ne lui resterait que deux ans avant sa retraite, les nouvelles fusent concernant une potentielle mutation du recteur du collège St-Esprit, Lindsay Thomas. Ce dernier, en poste depuis 2016, pourrait être affecté à un autre collège dans les jours qui viennent.

Pour l'heure, personne n'est en mesure de fournir une raison valable et surtout de confirmer cette information. Par contre, plusieurs parlent de Lindsay Thomas comme titulaire d'une bonne performance depuis qu'il est à la tête du collège de Quatre-Bornes que ce soit au niveau académique, au niveau de la discipline qui y règne et des bonnes valeurs exprimées par les élèves.

Contacté à ce sujet, Patrick Freneau de la Secondary and Preparatory School Teachers and other Staff Union (SPSTU), affirme que ce cas est tout bonnement inutile car il pense qu'il y a bien plus de choses importantes sur lesquelles on devrait se focaliser, comme la stratégie à adopter pour que les élèves puissent avoir 5 credits au lieu de parler de cette affaire. «De mon côté, je ne peux pas vous dire si c'est vrai ou faux mais au sein du syndicat, nous avons eu des problèmes dans le passé au niveau de la gestion du collège St-Esprit avec le recteur et la partie administrative de l'école», avoue-t-il.

Mobilité

Il avance que le vrai problème au collège Saint Esprit, c'est que le manager n'assume pas son rôle correctement en fournissant les réponses qu'il faut au recteur. Il souligne aussi que le souci vient du fait que la partie administrative se joint au recteur pour prendre des décisions concernant les employés. «Le plus important dans cette affaire, c'est de souligner que le recteur est toujours un employé et que c'est le manager, l'employeur», soutient Patrick Freneau.

De son côté, le communications officer de l'institution, Clive Anseline, avance qu'il est pour la mobilité des recteurs. «Il faudrait déjà démentir la rumeur qui dit qu'il ne reste que deux ans à Lindsay Thomas avant de prendre sa retraite. C'est faux car il lui reste encore 5 ans à travailler», affirme Clive Anseline.

Il soutient aussi que le principe de mobilité s'applique à tout recteur et adjoint d'un collège. La mobilité représente la demande faite à un recteur ou adjoint d'assumer une nouvelle affectation dans un autre établissement pendant l'année. Cette mobilité relève aussi de la disponibilité au service.

Il parlera au moment voulu

Contacté, Lindsay Thomas, le principal concerné dans cette affaire, affirme qu'il n'est pas au courant de ce qui se passe. «Je suis en consultation mais je ne suis pas en mesure de dire quoi que ce soit concernant cette affaire pour le moment», affirme-t-il.

Il soutient qu'il parlera au moment voulu dans les jours qui viennent ou la semaine prochaine. Questionné sur une potentielle mobilisation au collège St-Esprit si jamais son transfert se confirme, Lindsay Thomas a préféré s'abstenir de tout commentaire. Affaire à suivre...

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.