Togo: Contestation soft

25 Février 2020

Paradoxalement, le seul opposant à ne pas dénoncer les résultats de l'élection présidentielle est Jean-Pierre Fabre. Le leader de l'ANC a obtenu 4,35% des voix; pas un franc succès. Il avait d'ailleurs reconnu sa défaite dès samedi soir.

Les autres prétendants affirment que les résultats ne reflètent pas la réalité.

'Il y a trop des fraudes et une violation des règles du jeu. On se demande à quoi même vont servir les recours?', a déclaré Aimé Gogué (ADDI) qui a obtenu 2,38% des suffrages.

Komi Wolou (PSR) avec 1,14% des voix ' ne peut pas reconnaître ces résultats provisoires pour diverses raisons, on a notamment expulsé les nôtres des bureaux de vote.

C'est probable que je ne sois pas le gagnant, mais ce n'est pas ce score que je devrais avoir et ce n'est pas non plus celui annoncé en faveur d'UNIR'.

Néanmoins, M. Wolou n'introduira pas de recours.

Georges William Assiogbon Kouessan (Santé du Peuple, 0,77%) reconnaît sa défaite, mais s'étonne d'une score très important réalisé par Faure Gnassingbé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.