Angola: La CPLP réaffirme son engagement à la défense des Droits de l'homme

Luanda — La Communauté des pays de langue portugaise demeure engagée dans la promotion de la défense des Droits de l'homme et dans l'importance conférée par la CPLP au système international.

C'est ce qu'a fait savoir lundi, à Genève, le secrétaire d'Etat angolais aux Relations extérieures, Teté António, soulignant que l'un des objectifs de la CPLP était de promouvoir la coopération dans tous les domaines, inclus l'éducation, la santé, la science et technologie, la justice, la culture, le sport et la communication sociale.

Intervenant, au nom de la CPLP, à l'ouverture de la 43ème session du Conseil des Droits de l'homme des Nations Unies (CDH), Téte António a fait savoir qu'un Plan d'action au profit de la Jeunesse lusophone était en cours.

Inscrit dans la période 2018/2022, ce plan était conforme aux objectifs de développement durable, a-t-il expliqué.

Le programme englobe la santé, l'éducation, l'égalité des genres, la réduction d'inégalité, l'action climatique, la paix, la justice et des institutions fortes, ainsi que la coopération.

Une cérémonie marquant le trentième (30) anniversaire de la Convention des Droits de l'homme aura lieu mardi (25) dans la ville suisse de Genève.

Prendront la parole à cette occasion, la haute commissaire adjointe, le ministre d'Etat et des Affaires étrangères du Portugal, la ministre des Droits de l'homme, famille et femme du Brésil, ainsi que la ministre de la Justice, Affaires constitutionnelles et religieuses du Mozambique.

Interviendront également, à la même occasion, les représentants de l'UNFPA, de l'UNICEF et de la Vision Mondiale.

La CPLP regroupe en son sein l'Angola, le Brésil, le Cap-Vert, La Guinée-Bissau, la Guinée-Equatoriale, le Mozambique, le Portugal et le Timor oriental.

L'Angola a participé la 43ème session du CDH avec une délégation multisectorielle conduite par le secrétaire d'Etat aux Relations extérieures, Teté António.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.