Sénégal: Macky sall à l'inauguration du parc éolien de Taïba Ndiaye - Une «nouvelle étape dans la marche énérgétique vers un sénégal émergent »

25 Février 2020

Le président Macky Sall a inauguré, ce lundi à Taïba Ndiaye, dans la région de Thiès (ouest), la première phase d'un parc éolien d'une capacité de 158, 7 mégawatts, a constaté l'APS.

L'inauguration a eu lieu en présence d'élus, d'autorités religieuses, de membres des représentations diplomatiques américaine, britannique, belge, ainsi que de partenaires, notamment les sociétés Lekela, (maître d'ouvrage) et Vestas.Le ministre de l'Energie et du Pétrole, Mouhamadou Makhtar Cissé, était aussi de la partie. Pour le Chef de l'État, c'est une "nouvelle étape dans la marche énergétique vers un Sénégal émergent".

Ce projet permettra de fournir de l'électricité à 2 millions de personnes. Soit 15 % de la production électrique du pays, a fait savoir Macky Sall. "Le Sénégal émergent, c'est un Sénégal qui carbure poussé dans son élan par un mixte énergétique qui allie toutes nos potentialités, afin d'assurer un service continu de qualité et à des coûts compétitifs", a-t-il souligné. "

A travers ces champs solaires et cette centrale éolienne, vous êtes en train de devenir le foyer ardent de l'énergie renouvelable du Sénégal et de l'énergie propre", a poursuivi Macky Sall faisant allusion à la commune de Taiba Ndiaye, dans la région de Thiès. Selon le responsable de Vestas, c'est le plus grand parc éolien d'Afrique de l'Ouest.

Pour le maire de Taïba Ndiaye, le député Ale Lo, sa commune est en train de gagner le "pari" qu'il avait fait, en affectant il y a 15 ans, 5 ha à la SENELEC. Cela, avec la certitude que sa présence allait attirer celle d'autres structures. Se sont ensuivies la société Tobene Power de 100 milliards de FCFA d'investissement, la ligne de Manantali de 81 Mégawatts, et aujourd'hui le parc éolien. Aujourd'hui, 33 des 35 villages de la commune sont électrifiés. Le Parc éolien a réalisé une salle informatique pour le lycée, deux marchés. Dans la phase de construction, 300 jeunes, dont 200 issus de la collectivité travaillent dans la centrale éolienne, selon Ale Lo. Sur 20 ans, le Parc s'engage à injecter plus de 400 millons de francs CFA par an, pour renforcer les moyens de la commune. Une dizaine de villages de communes voisines ont aussi été électrifiés.

Le Sénégal passera à l'éléctricité Gas to power à partir de 2022

Le Sénégal passera à l'électricité produite à partir du gaz, encore appelée "Gas to Power", à partir de 2022, pour ainsi atteindre plus de 90% d'énergie propre, a annoncé lundi à Taïba Ndiaye, le Président de la République Macky Sall. Le pays va également passer de 22% d'énergie renouvelable présentement à 30% d'énergie renouvelable, à la fin de la seconde phase du Parc éolien de Taïba Ndiaye, renseigne aussi le chef de l'Etat, en procédant à l'inauguration de la première phase de cette infrastructure.

"Jusqu'à ce jour, nous sommes à près de 22% d'énergie renouvelable, donc d'énergie propre et à la fin de cette centrale éolienne de Taïba Ndiaye, nous serons à 30%, compte non tenu du fait qu'à partir de 2022, dans deux ans précisément, le Sénégal passera du gaz à l'électricité +gas to power+", a-t-il poursuivi.

Cela devra permettre au Sénégal, a indiqué Macky Sall, d'être "l'un des rares qui utilisera quasiment à plus de 90% de l'énergie propre", relevant que le gaz est aussi une énergie propre, même s'il n'est pas renouvelable. Jugeant "historique" l'inauguration de la première centrale éolienne du Sénégal, le président de la république Macky Sall a noté que cette centrale permettra "d'éviter le rejet de 300.000 tonnes de gaz par an dans l'atmosphère".

Selon lui, la dynamique lancée depuis 2014 a permis d'arriver à 22% d'énergie renouvelable, disponible sur l'ensemble du réseau national, et de se projeter "très bientôt" sur 30% d'énergie renouvelable à la fin de la seconde phase de Taïba Ndiaye. "Nous tenons ainsi progressivement nos engagements au titre de l'Accord de Paris et de sa feuille de route vers des sociétés et des économies résilientes de plus en plus sobres en carbone", a dit Macky Sall qui se dit fier de l'inauguration de la centrale de Taiba Ndiaye.

Pour lui, ces réalisations confortent la "transition énergétique" que le pays a amorcée contre le réchauffement climatique. Il a promis de "maintenir le cap du Sénégal en route vers un avenir plus prospère, plus éclairé au bénéfice (des) populations des villes comme des campagnes", conformément au Programme "Ligeyal Ëlëk", et à l'option "d'équité territoriale" et de "justice sociale".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.