Congo-Brazzaville: Journée du conseil international du sport militaire - Les Congolais se redynamisent à travers la marche et le judo

Plus de mille trois cents sportifs, particulièrement des militaires, ont célébré, le 22 février à Brazzaville, la Journée du conseil international du sport militaire. Celle-ci vise à rassembler les hommes en armes par le biais du sport.

En présence du commandant de la zone militaire de défense n°9, le général de brigade Jean Baptiste Gnakolo, qui était accompagné du président de la Fédération congolaise de judo et disciplines associées, les participants à cette manifestation internationale, surtout les judokas, ont mis en exergue leur savoir, au grand bonheur des spectateurs.

Cette journée, simultanément célébrée dans toutes les zones militaires de défense du Congo, consiste à promouvoir le développement des relations amicales entre les forces armées des nations à travers le sport tout en rejetant les différentes formes de discrimination.

Tout a commencé par une marche sportive dont le coup d'envoi et le point de chute étaient le stade d'Ornano. Les marcheurs avaient traversé une bonne partie de la ville puisqu'ils sont passés par le parquet, le rond-point place de la République, le rond-point de la patte d'oie, le boulevard Alfred-Raoul, le rond-point immeuble des Italiens ainsi qu'au CEG Nganga Edouard.

Juste après la marche, ces sportifs ont assisté à la finale des combats de Judo. Au classement général, l'équipe des civils a occupé le premier rang suivie du groupement mobile de la police. Le bataillon de sport, l'équipe de la Direction générale de la sécurité présidentielle et la Garde républicaine ont occupé respectivement la troisième, quatrième et cinquième place.

À en croire le colonel Cyr Patrick Morapenda, la célébration de cette journée a pris ses racines après la Seconde Guerre mondiale où un besoin commun d'apaiser les haines et les inimitiés s'est fait sentir. « C'est ainsi que des représentants de la Belgique, du Danemark, de la France, du Luxembourg et des Pays-Bas avaient décidé, pendant le championnat d'escrime à Nice, en France, de créer un Conseil international du sport militaire le 18 fevrier 1948 », a-t-il rappelé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.