Cameroun: Décentralisation - A la recherche de cadres compétents

Les assises du deuxième forum sur la question se tiennent depuis lundi à l'Institut des Relations internationales du Cameroun.

«Accélérer la décentralisation au Cameroun : prospective sur la coopération: universités-collectivités territoriales décentraliséesorganisation internationalescommunauté de foi ». C'est ce thème qui réunit depuis lundi dernier à l'Institut des Relations internationales du Cameroun, les étudiants et les acteurs engagés dans le processus de décentralisation que sont les maires, les ministères de l'Administration térritoriale, de la Décentralisation et du Développement local...).

Le forum ouvert hier par le représentant du recteur de l'Université de Yaoundé IISoa, le Pr. Molnang, vice-recteur chargé de la recherche et de la coopération avec le monde des entreprises, a pour objectif avec le soutien de l'Université de Toulouse I Capitole, partenaire de l'Université de Yaoundé II-Soa, de développer des mécanismes et programmes de formation, de recherche et d'appui au développement mieux adaptés à l'accélération du processus de décentralisation au Cameroun.

Cette rencontre trouve son utilité, car bon nombre de personnels en exercice dans les communes maîtrisent peu les rouages de la décentralisation. Pour cela, ils ont besoin d'être outillés. « Nous voulons mettre à la disposition des communes et des collectivités locales, des ressources humaines compétentes. C'est pourquoi nous avons fait venir non seulement les enseignants de l'Université de Yaoundé II, mais également 16 experts de l'Université de Toulouse I parce que notre challenge c'est d'essayer de former un maximum de cadres camerounais pour que nos communes n'aient plus de pro blèmes », a confié le Pr. Molnang.

Une nouvelle qui ravit les maires, eux qui sont au cœur du processus de décentralisation au Cameroun. « Maintenant que les universités forment des cadres pour la décentralisation, nous pensons que ce sera un point essentiel pour son accélération », a expliqué Ndjie Mveng Tobias, président du réseau des maires pour l'économie sociale et solidaire.

Une convention saluée par les différents acteurs qui pensent qu'elle est non seulement bénéfique pour les deux universités concernées par le projet mais également pour la sous-région Afrique-centrale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.