Cameroun: Douala - Première pluie, premiers dégâts

D'importants dommages enregistrés dans divers quartiers suite à la forte pluie de jeudi nuit.

C'est sous forme de tornade que dame pluie a signé son retour à Douala en fin de semaine dernière, semant panique et désolation ici et là. A l'entrée de la rue principale de Brazzaville (Douala 3e), venant du carrefour Saint Michel, plusieurs poteaux électriques, dont ceux de moyenne tension, jonchent le bitume ce matin du 21 février. L'un des poteaux est allé échouer sur la toiture d'un dépôt de bois. Presque au même endroit, l'on peut voir la toiture entière d'une école primaire maternelle catholique derrière des habitations.

Elle y a été projetée par la force du vent, l'école étant située, quant à elle, à plus de cent mètres de l'autre côté de la route. Sur place, des agents d'Enéo s'affairent à réparer les dégâts pour un retour rapide de l'énergie. Un surcroît de travail pour cette entreprise déjà débordée par les sollicitations du Chan 2020. Sur la route de l'aéroport international de Douala, c'est toute la toiture d'un important garage automobile qui a pris, elle aussi, la voie des airs. Une partie a traversé la route à double sens pour se retrouver dans le décor en face. Beaucoup plus loin, au lieu-dit Tradex-Youpwè, l'imposante plaque publicitaire d'un opérateur de téléphonie mobile n'a pas pu résister à la furie du vent. Une partie de la route a été bloquée.

Conséquence, tous les automobilistes en provenance de Yassa par la pénétrante Est et en partance pour Bonanjo ont été contraints de passer par le carrefour Hôtel de l'air. Le bouchon qui en est résulté s'est étendu de Texaco aéroport (Douala 3e) jusqu'au Marché des fleurs, en passant par carrefour Hôtel de l'air. Les conséquences de l'obstruction de cette voie se sont étendues jusqu'au carrefour Saint Michel, où il était presque impossible de circuler. Le quartier Bonapriso (Douala 1er) a, lui aussi, subi les affres de cette tornade. Plusieurs arbres brisés ont endommagé les installations électriques, privant ce quartier chic d'électricité. Fort heureusement, l'intervention de la police à différents carrefours pour réguler la circulation aura été d'une grande efficacité, puisque vers 11h, la fluidité de la circulation a été rétablie, notamment sur la pénétrante Est.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.