Cameroun: Les supporters se mobilisent

Une amicale réunissant les fans camerounais a lancé une opération de recensement à travers les villes où se joueront le CHAN.

A moins de deux mois du début du CHAN, l'heure est à la mobilisation chez les supporters camerounais. La semaine dernière, une caravane aux couleurs vert-rouge-jaune a sillonné les rues de Yaoundé pour rassembler les fans. Une initiative de l'Amicale des supporters de football du Cameroun (ASFC). Celle-ci a prévu de réitérer l'opération dans les villes qui accueilleront la compétition du 4 au 25 avril prochain. Le cap sera ainsi mis sur Douala, au stade de Bépanda, mercredi prochain, avant Limbé, le 2 mars.

« L'idée est vraiment d'inscrire le maximum de supporters pour soutenir notre équipe nationale à tous les matchs et dans tous les stades », explique Isidore Djepa, président de l'ASFC. Plus de 1000 supporters sont déjà recensés à Yaoundé. L'apothéose est annoncée pour le 21 mars prochain au Palais des sports de Yaoundé avec la fête et le challenge du supporter au cours desquels les associations seront récompensées. Les supporters s'exprimeront autour de thèmes comme « Comment se comporter pour aider son équipe à égaliser ? » ou encore « Comment se comporter en cas de victoire ou de défaite ?» « Nous espérons avoir des partenaires pour nous accompagner dans cette perspective », précise Isidore Djepa.

Légalisée en 2017, l'ASFC s'est donné pour missions, au-delà du soutien des équipes, de « participer au réarmement citoyen par l'initiation aux valeurs républicaines, de promouvoir l'esprit de fair-play et d'inculquer les vertus du vivre ensemble » selon le président. L'amicale lutte aussi contre certains comportements comme l'insalubrité dans les stades, la violence dans les gradins. On a ainsi pu les apercevoir à l'œuvre lors de certains matchs du championnat de football ou lors de la CAN féminine en 2016.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.