Sénégal: Livre «Oumar Pène : L'Histoire d'une épopée musicale» de Alassane Bèye - Alassane Bèye immortalise un maestro de la musique

25 Février 2020

Le Groupe des Éditions Maguilen fête son trentième anniversaire. L'évènement coïncide avec la publication officielle du livre «Oumar Pène : L'Histoire d'une épopée musicale» de Alassane Bèye.

Pendant que se fête 30 ans de vie, une autre œuvre nait pour aussi s'ancrer dans le temps. Dans la cour de la Maison des Écrivains «Kër Birago bu bees» à Dakar, un parterre de personnalités de diverses vestes était présent pour rehausser la date.

Un soir qui marque le trentième anniversaire du Groupe des Éditions Maguilen et la sortie officielle de l'ouvrage «Oumar Pène : L'Histoire d'une épopée musicale».

Alioune Badara Bèye, président du Groupe des Éditions Maguilen, a dit sa satisfaction de constater que, au cours de trente ans, la maison d'édition a publié plus 50 auteurs avec plus de 150 ouvrages et participé à la libération de ce secteur au Sénégal.

Pour cette année, le Maguilen d'or, pour sa quatrième édition, est décerné à la Fondation Sonatel. Le trophée récompense son appui à l'édition, qui a permis la publication de plus 5 000 œuvres.

Oumar Pène, un chanteur pour les consciences

L'auteur, Alassane Bèye, édité par la même maison Maguilen, était à son baptême du feu. Et pour le coup d'essai, le frère de Alioune Badara Bèye a choisi de faire un témoignage sur le lead-vocal du Super Diamono et maestro de la musique sénégalaise, Oumar Pène.

C'est un ouvrage de 156 pages qui livre des anecdotes croustillantes sur la vie du musicien et du quotidien de son orchestre, avec ses amis et sa famille artistique.

Mais également de son rapport avec ses admirateurs, regroupés dans l'Association des Fans du Super Diamono (Afsud). Alassane Bèye, ancien président de l'Afsud durant plusieurs années, a «peint une véritable légende qu'il fréquente depuis 1982» et «le porte-étendard d'une jeunesse exposée à un monde débridé».

Dans son discours comme dans le livre, il a rendu hommage à un artiste «spirituel dont les chansons pénètrent les cœurs» et qui ne chante pas pour la danse mais pour les consciences. Un talent qu'il a affûté très tôt dans les kassaks (veillées pour les circoncis), au grand dam d'une carrière de footballeur professionnel.

Omar Pène, présent aux côtés de Souleymane Ndéné Ndiaye, fan, ancien Premier ministre et préfacier du livre, a apprécié le symbole à sa grande valeur. Il s'est dit réjoui qu'un fan ait entrepris d'immortaliser son «œuvre musicale d'utilité pratique qui voile un parcours social sous pression».

Auparavant, ses amis ont décrit un homme qui n'a jamais appris le solfège mais qui sait parfaitement comment charpenter la musique. Ils ont également rendu hommage à un «honnête homme», «fidèle», «timide», mais «avec un grand sens de responsabilité et de management».

Un personnage avec des comportements et attitudes nobles» qui s'est affranchi de la maison familiale à l'âge de 13 ans.

Ces mots sont essentiellement émis par son ami d'enfance, Me René Cheikh Léon Lopy qui rapporte la suivante anecdote pour chanter la générosité et faire taire certaines incompréhensions.

«C'était à leurs débuts et ils étaient encore très jeunes. Oumar Pène devait aller à Saint-Louis pour un évènement, Youssou Ndour aussi. Quand Youssou est arrivé, le bus était plein et on le lui a signifié.

Oumar Pène l'a porté sur ses genoux jusqu'à Saint-Louis», s'est rappelé Me Lopy, entre autres souvenirs très personnels, avant d'ajouter que les deux ont toujours eu une «relation fusionnelle»

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.