Sénégal: Lancement du cycle de licences de pétrole et de gaz - Une conférence annuelle à Dakar, en mai

25 Février 2020

En 2020, le Sénégal lance officiellement son cycle de licences. Des blocs pétroliers et gaziers sont proposés aux compagnies d'exploration, annonce un communiqué. « Le pays [a lancé] l'exploitation de son premier parc éolien et avancera sur différents projets clés dans le secteur des hydrocarbures », précise le document.

Dans cette optique, le Gouvernement et Africa Oil & Power vont tenir, les 27 et 28 mai 2020, une conférence annuelle dénommée « Senegal Oil & Power ».

Soutenue par le Ministère du Pétrole et des Énergie, « Senegal Oil & Power 2020 mettra en commun tous les acteurs de la filière énergétique et sera la plateforme officielle du secteur du pétrole, du gaz et de l'électricité au Sénégal », informe la même source.

La conférence sera accompagnée du lancement de la deuxième édition du guide d'investissement intitulé « Africa Energy Series : Sénégal 2020 » et qui sera publié avant la fin de l'année.

James Chester, Directeur par intérim d'Africa Oil & Power cité dans le communiqué, estime que « Senegal Oil & Power et le rapport Africa Energy Series constituent une plateforme pour la promotion, sur le plan international, de la voix du Sénégal dans le secteur des énergies ».

Ces initiatives montrent aussi « l'importance de l'énergie dans l'émergence économique du Sénégal », ajoute-t-il.

Selon lui, le Sénégal n'est plus une destination d'exploration potentielle, il est devenu un pays pétrolier et gazier reconnu.

« Il existe peu de pays en Afrique capables d'offrir un environnement des affaires aussi stable et sûr, avec une vision gouvernementale à long terme et une grande diversité d'opportunités dans le secteur de l'énergie », constate M. Chester.

Le programme 2020 mettra en valeur des acteurs et des projets dans l'ensemble des activités énergétiques : exploration pétrolière et gazière, fourniture de biens et de services locaux, infrastructures, financement, production et distribution d'électricité.

Le thème de la conférence : « A New Wave of Investment » (une nouvelle vague d'investissement), reflète, selon les organisateurs, la vision présidentielle de Macky Sall et l'ambition sénégalaise visant à développer l'économie grâce notamment à un secteur énergétique diversifié ».

Depuis 2014, huit découvertes de pétrole et de gaz ont été enregistrées. Et en 2023, le premier baril de pétrole devrait être produit par le gisement de Sangomar.

Concernant le gaz, les premières productions de Gaz naturel liquéfié (Gnl) devraient provenir du gisement de Grand Tortue Ahmeyim en 2022, un projet offshore du groupe Bp.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.