Cote d'Ivoire: Qualification aux JO - Le taekwondo ivoirien positionne quatre athlètes pour Tokyo

Le taekwondo'in Gbané Seydou (+80 Kg) s'est qualifié le samedi 22 février 2020 à Rabat au Maroc pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020 à la faveur du tournoi qualificatif de la zone Afrique.

Avec cette qualification, le nombre de taekwondo'in qui défendront les couleurs de la Côte d'Ivoire aux JO de Tokyo se chiffre à trois (03).

Pour décrocher son ticket qualificatif pour les Jeux olympiques de Tokyo, Gbané Seydou a dominé en finale le Kenyen Newton Maliro Nambani sur le score de 33-05. Ce score démontre que Gbané Seydou n'a pas fait de cadeau à son adversaire tout au long du combat sur le tatami.

Cette qualification du capitaine des Éléphants taekwondo'ins n'a pas laissé indifférent le président de la Fédération ivoirienne de Taekwondo, Bamba Cheick Daniel. Il a exécuté des pas de joie pour saluer la première qualification de Gbané Seydou.

Le premier responsable du Taekwondo ivoirien a été le témoin de cette qualification historique pour le jeune Gbané. Plusieurs fois victime de blessures, qui l'ont empêché de se qualifier pour les JO de 2016 à Rio, Gbané Seydou semble ressusciter, renaître avec ce " sacre ".

Il faut rappeler que pour ces olympiades 2020, le Président de la FITKD a travaillé dans le sens de la qualification de quatre athlètes au minimum pour Tokyo.

L' objectif est atteint. Car après ces qualifications directes de Ruth Gbagbi, Cheick Cissé et celle Gbané Seydou, Traoré Aminata Charlène (+67 kg) en lice le dimanche 23 février 2020 s'est aussi qualifiée après avoir dominé la Camerounaise Raulline Soffo Nzonou par 15-00.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.