Cote d'Ivoire: Eléphants - Ces noms qui circulent pour succéder à Kamara

25 Février 2020

A un mois de son prochain rendez-vous international, avec les rencontres de la 3e journée des éliminatoires de la Can 2021, la sélection nationale de Côte d'Ivoire se cherche en urgence un sélectionneur, après le limogeage de Kamara Ibrahim.

Du côté de la Maison de verre de Treichville où les regards sont désormais tournés, c'est motus et bouche cousue.

Si les dirigeants ne se sont pas encore prononcés officiellement sur les démarches entreprises en vue du recrutement d'un nouvel entraîneur, les spéculations vont bon train et les noms de plusieurs techniciens circulent comme probables successeurs de Kamara Ibrahim.

Parmi eux, des connus et des moins connus du public sportif ivoirien. Tous des expatriés. Le premier à avoir inondé la toile est le Portugais Paulo Duarte.

L'ancien sélectionneur des Étalons du Burkina Faso, passé également par le Gabon, n'a jamais caché son désir d'entraîner les Éléphants et a déjà été candidat au poste.

Libre de tout engagement actuellement, il n'hésitera pas à rejoindre le navire Orange si la Fif lui fait appel. C'est un technicien qui connaît bien l'Afrique et qui a la réputation d'être un entraîneur caractériel.

Outre l'ancien sélectionneur, on cite également le nom du Français Sébastien Désabre qui vient d'être débarqué du Wydad de Casablanca du Maroc. Ancien entraîneur de l'Asec, il été l'une des révélations avec la sélection d'Ouganda qui a atteint le deuxième tour de la compétition, éliminée par le Sénégal en huitièmes de finale.

Au-delà de cette performance, c'est la qualité de jeu proposé par les Cranes qui a permis au technicien français de se faire un nom. Il a également l'avantage de connaître la Côte d'Ivoire pour son passage à l'Asec d'Abidjan.

Comme le plus souvent quand la Côte d'Ivoire est en quête d'un sélectionneur, le nom d'Alain Giresse revient toujours sur les lèvres.

L'ancien international français est l'un des techniciens les plus connus sur le continent africain, où il a dirigé plusieurs sélections (Mali, Sénégal, Tunisie, Gabon). Présent à la Can 2019 avec la Tunisie, le technicien français est libre de tout engagement après la compétition.

Outre ces techniciens plus ou moins connus, il y a ceux dont le nom ne dit certainement pas grande chose à bon nombre d'Ivoiriens. Albert Cartier, l'ancien entraîneur de Metz, de Sochaux et du Gazelec d'Ajaccio fait partie également de la liste des entraîneurs susceptibles de remplacer Kamara Ibrahim.

C'est un technicien qui n'a connu que des aventures en club, mais qui ne cache pas son envie d'être à la tête d'une sélection. «Je suis toujours disponible pour entraîner ou pour œuvrer à la tête d'une sélection nationale », a dit le technicien élu meilleur entraîneur de Ligue 2 en 2014.

Enfin, compte tenu de l'urgence, la Fif pourrait opter pour un choix de proximité en titularisant l'un des adjoints de Kamara Ibrahim. Le nom qui circule est celui de Patrick Hesse. Outre sa familiarité avec l'équipe, l'adjoint de Kamara Ibrahim a aussi côtoyé plusieurs techniciens de renom en Afrique.

« J'ai également eu la chance de travailler avec de grands connaisseurs du football africain : Henryk Kasperczak (l'ancien joueur et entraîneur du FC Metz, avec le Mali en 2015) et Michel Dussuyer (avec la Côte d'Ivoire en 2017) ; mais aussi de côtoyer de grands joueurs tels que Seydou Kéita, Serge Aurier, Salomon Kalou, Wilfried Zaha, Nicolas Pépé ou encore Franck Kessié », a-t-il déclaré récemment.

Les hommes ne manquent donc pas pour succéder à Kamara Ibrahim, même sur le plan local. Mais la Fif devra parer au plus pressé parce qu'il y a urgence. « Il n'y aura pas d'autres formes de procédure.

Deux ou trois noms seront proposés à un comité qui fera le choix. La Fif a son idée sur la question », nous avait confié un proche des dirigeants ivoiriens, il y a quelques jours. La rencontre du président Sidy Diallo avec les clubs samedi prochain devait faire bouger les lignes.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.