Togo: Les observateurs africains appellent au calme

25 Février 2020

L'opposition togolaise a appelé lundi (24.02.2020) à la mobilisation contre la réélection dès le 1er tour du président sortant Faure Gnassingbé. Les observateurs africains invitent les candidats à l'apaisement.

"Je lance un appel aux populations togolaises à se mobiliser pour manifester leur désapprobation face à cette mascarade électorale et à défendre leur suffrage", a indiqué Agbéyomé Kodjo, lundi après-midi (24.02.2020), au cours d'une conférence de presse à Lomé. L'ancien Premier ministre est arrivé officiellement deuxième, selon les résultats provisoires de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) qui le crédite de 18% des voix, contre plus de 72% pour le président sortant.

Le candidat du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD) rejette donc les résultats de ce scrutin qu'il juge entaché de graves "irrégularités".

Satisfecit

Les observateurs de l'Union africaine et de la Cédéao, mandatés pour suivre de le déroulement du scrutin du 22 février se sont prononcés. Ils ont estimé que les opérations de vote s'étaient bien déroulées.

Avec un contingent de 79 observateurs, la mission d'observation de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) déployée sur le territoire togolais a salué le calme et la sérénité qui ont régné pendant le scrutin. C'est pourquoi elle appelle les candidats malheureux à user des voies légales pour contester les résultats provisoires de cette élection présidentielle.

Selon Francis Awagbè Béhanzin, le commissaire de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) au département Affaires politiques, paix et sécurité, "le processus s'est déroulé dans la paix et conformément aux lois en vigueur au Togo.

Par ailleurs, la mission lance un appel à tous les candidats qui étaient en lice pour l'élection présidentielle à respecter les résultats issus des urnes et proclamés par les institutions et organes chargés des élections au Togo.

La CEDEAO les exhorte à recourir en cas de besoin aux voies légales pour le règlement de tout contentieux électoral. Enfin la commission de la CEDEAO par le biais du bureau du représentant permanent du président de la commission de la CEDEAO observera tous les développements post électoraux jusqu'à la proclamation définitive des résultats".

Scrutin apaisé

Pour sa part la mission électorale de l'Union Africaine a recommandée aux acteurs politiques et l'ensemble des parties prenantes à privilégier le dialogue politique en toute circonstance pour pérenniser la paix sociale.

"Notre mission a observé 291 bureaux de vote, sur l'ensemble du territoire national dont 155 en milieu rural et 136 en milieu urbain. L'affluence de vote a connu un pic de mobilisation dans la matinée mais le rythme a faibli dans l'après-midi. Sur le déroulement du scrutin, la participation globale a été ordonnée et calme. Les électeurs ont voté dans la sérénité sans incidents majeurs. La mission a constaté que de façon générale les procédures de vote ont été respectées par les membres des bureaux de vote. Les délégués des candidats étaient en moyenne de quatre par bureau de vote", note l'ancien président de Madagascar, Hery Rajaonarimampianina, qui a dirigé la mission d'observation de l'Union africaine.

Au total, 280 observateurs étrangers ont été mandatés pour suivre le scrutin qui s'est déroulé dans 9300 bureaux de vote.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.