Ile Maurice: Projet de la COI - Dix millions d'euros pour rendre les côtes résilientes

25 Février 2020

Dix millions d'euros (environ Rs 408 millions au taux du jour) ont été octroyés à la Commission de l'océan Indien (COI) dans le cadre d'un projet de résilience des écosystèmes côtiers dont 8,5 millions d'euros de l'Agence française de développement (AFD) et 1,5 million d'euros du Fonds français pour l'environnement mondial (FFEM).

Le projet sera implementé à Maurice, aux Comores, à Madagascar et aux Seychelles. Il a été constaté que l'importance des écosystèmes est ignorée à travers une gestion peu durable tels que l'artificialisation des sols, la déforestation, les pollutions anthropiques et par les effets du changement climatique aggravant l'érosion, entre autres.

Suivant les recommandations des derniers rapports du Groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat (GIEC) et de la Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES), le projet visera à renforcer la résilience de la côte. Cela se fera en alliant l'adaptation aux effets négatifs du changement climatique et la protection de la biodiversité. Les écosystèmes seront restaurés et des filières durables génératrices de revenus développées sur les sites pilotes retenus dans chaque pays ainsi que sur les sites sélectionnés.

Les écosystèmes côtiers qui incluent mangroves, zones humides, forêts littorales et bassins versants, récifs coralliens, entre autres, fournissent des services écosystémiques essentiels pour les populations des Etats membres de la COI. Ils agissent comme une barrière naturelle protégeant les populations des évènements climatiques extrêmes de plus en plus intenses. Ces services impliquent aussi la ressource alimentaire protéique, ressources en eau, filtration des polluants, supports d'activités économiques comme l'aquaculture, la pêche, le tourisme.

Par conséquent, plusieurs initiatives seront mises en place, notamment le renforcement de la gouvernance régionale, nationale et locale des écosystèmes côtiers et marins de l'océan Indien. Aussi par la mise en œuvre des chantiers de restauration innovants, variés et réplicables et des travaux scientifiques sur l'exploitation durable des écosystèmes côtiers et marins.

C'est lors de la visite officielle de Jean-Yves Le Drian, ministre français de l›Europe et des Affaires étrangères à Maurice, jeudi dernier que la convention de financement a été signée avec Hamada Madi, secrétaire général de la Commission de l'océan Indien et André Pouillès-Du-plaix, directeur de l'AFD pour Maurice et les Seychelles.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.