Sénégal: Rencontre avec les chefs de village de Ndiaganiao - Dr Téning Sène rassure sur la prise en charge de leurs préoccupations

25 Février 2020

La Directrice du Centre nationale de formation des techniciens des pêches et de l'aquaculture, Dr Téning Sène, a rencontré, lundi, les 38 chefs de village de la Commune de Ndiaganiao (Département de Mbour).

Une occasion pour la responsable locale du parti présidentiel de les rassurer sur la prise en charge prochaine de leurs préoccupations dans le cadre du programme 5-3-5 initié par le Chef de l'État.

La responsable de l'Alliance pour la République, Téning Sène, native de la Commune de Ndiaganiao, est allée à la rencontre des chefs de village de sa localité pour leur donner des informations et recueillir leurs doléances qu'elle a promis de faire remonter aux autorités concernées.

Des préoccupations qui sont principalement relatives à la route Sandiara-Ndiaganiao, l'accès à l'eau et l'électrification rurale.

«Nous avons saisi l'occasion pour les rassurer sur la satisfaction de leurs doléances parce que le Chef de l'État a mis en place un important programme : le 5-3-5 dont l'accès universel à l'eau, à l'électricité et aux infrastructures», a-t-elle dit.

Pour la route qui est une vieille doléance, Dr Sène a révélé que toutes les procédures administratives sont achevées et il ne reste que l'exécution des travaux.

«Le dossier a été instruit par le Chef de l'État et pris en charge par le Ministre des Infrastructures, Oumar Youm», a-t-elle fait savoir. Pour l'eau, des inspections dans certains villages ont montré qu'il y a un problème de débit ou que certaines conduites sont vétustes, explique Dr Sène.

L'Office des forages ruraux (Ofor) et la Société d'exploitation d'ouvrages hydrauliques (Seoh) ont programmé, dans le cadre du Projet eau et assainissement en milieu urbain et périurbain (Peamur), le renouvellement de ces tuyaux, explique la ressortissante de Ndiaganiao.

Pour l'électricité, la responsable a rappelé qu'il y a un programme ayant déjà débuté mais qui a pris du temps. «Aujourd'hui, avec le programme Accès universel à l'énergie d'ici 2025 lancé par le Président et qui sera pris en charge par la Senelec, nous pouvons espérer un règlement rapide.

La Senelec a déjà programmé de venir ici pour faire les prospections nécessaires afin de prendre en charge l'ensemble des villages qui attendent encore», a-t-elle assuré.

Les chefs de village qui effectuent beaucoup de démarches dans une vaste zone où les moyens de déplacement font défaut ont rappelé les promesses d'améliorer leurs conditions de travail. Ndiouma Ndiaye, le président de leur association, cite en particulier les indemnités, les cartes professionnelles, les drapeaux pour identifier leurs maisons, etc.

«Nous voulons aussi l'enrôlement des chefs de village dans la Couverture maladie universelle, le renforcement de l'Association par la dotation en matériels : tracteurs, moulins, batteuses, etc.», a-t-il sollicité. Sur les 38 villages de la commune, seuls cinq sont électrifiés, rappelle-t-il.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.