Madagascar: IST - Raoul Arizaka Rabekoto introuvable

« Interdit de Sortie du Territoire de la République de Madagascar, et ce jusqu'à nouvel ordre », l'ancien DG de la CNAPS et actuel président de la Fédération Malgache de Football (FMF) a tenté vendredi dernier de prendre le vol Nosy Be - Milan.

L'homme a été refoulé à l'aéroport de Fascene par la Police de l'Air et des Frontières de l'île aux parfums qui n'a pas toutefois confisqué son passeport. Après avoir vainement tâté le terrain, le président de la FMF reste introuvable du territoire , sans faire néanmoins, l'objet d'un avis de recherche, ou encore d'un mandat d'arrêt.

Ses coéquipiers attendent de voir s'il sera présent ou pas à la réunion de la Fédération prévue mardi prochain. D'ici là, les supputations vont bon train, genre il a peut-être mis les voiles. Au propre comme au figuré. Ce qui n'est pas sans rappeler l'épopée de bon nombre d'exilés 2002 qui avaient embarqué dans des embarcations de fortune (ou plutôt d'infortune) pour fuir le « haza-lambo » ordonné par Marc Ravalomanana contre la « troupe » de l'Amiral. Les frontières malgaches étant une véritable passoire, ils avaient pu rallier les Comores ou les côtes africaines les plus proches.

Affaire. Dans le cas d'espèce, il n'est pas exclu que l'ancien DG de la CNAPS ait tenté de quitter le territoire pour ne pas comparaître devant le Pôle Anti-Corruption du Second Degré d'Antananarivo dont le chef du ministère public a demandé son IST. Le DG du Bureau Indépendant Anti-Corruption de confirmer d'ailleurs que, le dossier de Raoul Arizaka Rabekoto est entre les mains du Bianco. A son corps défendant d'en dire davantage pour ne pas violer le secret de l'enquête, quand bien même la presse - relayée par les réseaux sociaux - aurait rapporté qu'il s'agirait d'une affaire de détournement de l'ordre d'une vingtaine de milliards d'ariary.

Pour moins que ça, des auteurs présumés de malversation financière ont fait l'objet de détention préventive (MD), ou écopé de lourdes condamnations. Magistrat auprès de la Cour des Comptes, Raoul Arizaka Rabekoto savait certainement que si les charges retenues contre lui sont suffisantes, son compte est ... bon.On a appris tard dans la soirée d'hier que l'homme se trouve déjà en Suisse. Il aurait transité par La Réunion et Naïrobi avant de rallier Genève. Il est fort probable que le président de la FMF se rende au siège de la FIFA à Lausanne pour plaider sa cause.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.