Congo-Kinshasa: Kasaï Oriental - Des fonds disponibles pour le paiement des volontaires de la Croix-Rouge

26 Février 2020

Au mois de décembre 2019, plus de 500 volontaires de la Croix-Rouge de la République démocratique du Congo, section du Kasaï Oriental, ont été déployés pendant sept jours dans huit zones de santé du Kasaï Oriental. Ils agissaient comme aidants communautaires dans la campagne de suivi de la vaccination contre la rougeole. Campagne qui s'est tenue sur toute l'étendue de la République du 10 au 16 décembre 2019. Mais depuis lors, aucun d'eux n'a touché à sa prime.

A ce sujet, il faut noter que plusieurs partenaires financiers ont manifesté leur bonne volonté d'appuyer cette campagne qui avait pour objectif la vaccination de tous les enfants âgés de 0 à 5 ans. C'est ainsi que la Fédération internationale de la Croix-Rouge (FICR) a choisi de primer les volontaires de la Croix-Rouge dans certaines provinces de la RDC, dont le Kasaï Oriental.

Le fait d'attendre longtemps pour être payés pendant que leurs collègues du ministère de la Santé ont touché leurs primes juste après la prestation, n'a pas rassuré les volontaires de ce mouvement humanitaire international œuvrant au chef-lieu de la province.

Le feu a été rallumé par une chaîne de radio locale qui a diffusé l'information selon laquelle l'argent en question se trouvait déjà à Mbuji-Mayi et était utilisé à d'autres fins par les responsables provinciaux de la Croix-Rouge.

Le président provincial menacé

Malgré le démenti porté sur les antennes de la même radio par le chargé de la communication à la Croix-Rouge de la RDC, section du Kasaï Oriental (CRRDC/KOR), M. Léon KankolongoTshilombueji, le doute a persisté jusqu'à ce jour et des menaces téléphoniques sont proférées contre le président provincial.

Contacté par téléphone par notre rédaction en date 21 février 2020, le secrétaire général de la CRRDC, Dr Katshitshi, seul responsable gestionnaire national, a confirmé que l'argent pour la prime de ces volontaires est déjà disponible et que quelqu'un sera dépêché à partir de cette semaine du 24 au 29 février à Mbuji-Mayi pour superviser la paie de tous les éléments du mouvement impliqués dans ladite campagne.

Selon le budget élaboré par Kinshasa, chaque volontaire touchera les sept jours de prestation ainsi qu'une journée de briefing. En plus, les superviseurs nationaux, provinciaux et des zones de santé auront à bénéficier du remboursement des fonds alloués au transport, logement, etc.

Toutefois, il sied de signaler que dans ce genre d'opération, pour qu'il y ait traçabilité, il est exigé, pour mieux justifier l'utilisation des fonds, le transfert de l'argent par voie bancaire ou par une agence agréée à destination du comité bénéficiaire.

Enfin, les volontaires de la Croix-Rouge qui attendent avec joie l'arrivée à Mbuji-Mayi du superviseur national pour la paie des primes, leurs esprits sont présentement apaisés avec la parole donnée à la presse par le secrétaire général de la Croix-Rouge.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.