Madagascar: Technologie digitale - Besoin croissant de capacité de centres de données

L'accélération du développement numérique nécessite davantage d'infrastructures pour stocker et centraliser les données, selon les résultats de l'enquête « Data Center » par Forbes, Insights et Vertiv.

71% des enquêtés affirment que leurs Centres de données actuels ne répondent plus à tous leurs besoins. Seulement 29% des décideurs affirment que leurs installations de centres de données actuelles répondent à leurs besoins, et seulement 6% disent que leurs centres de données sont mis à jour avant que le besoin ne se fait sentir. Les résultats de l'enquête indiquent un manque inquiétant de planification et de préparation pour l'écosystème de données, aujourd'hui en évolution. « Un examen plus approfondi des résultats révèle un contraste frappant entre les cadres et les ingénieurs : 11% des cadres disent que leurs centres de données sont mis à jour avant les besoins actuels, tandis que seulement 1% des ingénieurs confirment ces propos », a indiqué le rapport.

Décalage. Alors que les Data Centers d'aujourd'hui évoluent pour incorporer les ressources d'entreprise, de cloud et de périphérie, une planification et une prévoyance approfondie sont nécessaires pour répondre aux exigences informatiques organisationnelles et aux objectifs commerciaux», a déclaré Martin Olsen, vice-président de Global Edge Systems pour Vertiv.

« Il est clair, cependant, que de nombreuses organisations sont à la traîne sur ce front. Dans cet esprit, nous prévoyons des investissements et une activité considérables parmi les entreprises qui tentent de rattraper leur retard, et d'anticiper les changements », a-t-il noté. La sécurité (priorisée à 45%) et la bande passante (43%), sont les deux domaines qui ont le plus besoin de mise à niveau, selon le rapport. « La sécurité, la sauvegarde et la préparation aux situations d'urgence (33%), la capacité à mettre en œuvre de nouvelles technologies (28%) et la bande passante (27%) étaient les caractéristiques les plus couramment identifiées qui donneront aux entreprises un avantage concurrentiel », indique le document. Bref, les investissements dans les infrastructures de stockage et de centralisation de données sont désormais indispensables, surtout pour les pays comme Madagascar, qui sont dans la phase de la dématérialisation des documents administratifs.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.