Cameroun: Décentralisation - Les exécutifs municipaux du département du Wouri sont connus

26 Février 2020

Le préfet du département a présidé ce mardi 25 février les sessions de plein droit dans les communes de Douala 4è, Douala 2é, Douala 5 è, Douala 3è et Douala 1er.

La journée du mardi 25 février n'était pas de tout repos pour Benjamin Mboutou le préfet du département du Wouri. Conformément à la loi et se référant aux dates de publication des résultats des dernières élections municipales dans certaines communes du département du Wouri, les sessions de plein droit de ces communes devraient se tenir ce jour.

Le programme de ces sessions prévoyaient donc qu'elles débuteraient à 8 heures à bonaberi dans la commune de Douala 4è et s'acheveraient a Douala 1 er aux alentours de 18 heures pour une durée moyenne de deux heures par session. Ça c'était sans compter sur la passion qui anime souvent les débats lors de ces nouvelles joutes électorales.

C'est ainsi qu'à Douala 4 è ou la liste du Rdpc a eu la majorité relative, le comité central a désigné l'ancien maire Koum Elangue Frédéric comme son candidat au poste de Maire . Ce dernier devait normalement passer comme une lettre à la poste mais malheur lui en a pris qu'un de ses camarades du parti en la personne du Dr Moby Hervé s'est aussi présenté comme candidat au même poste. Une situation qui a entraîné le courroux de nombreux cadres du parti qui estimaient que les membres du parti devraient respecter la discipline du parti. Malgré des murmures et des gestes d'humeur dans la salle de conseil , l'élection va avoir lieu et c'est ainsi que sur les 41 conseillers municipaux présents à cette session 21 vont voter pour le Dr Moby Hervé contre 20 pour le Maire sortant Koum Elangue.

A Douala 2è c'était un peu plus calme, ici le Rdpc qui a eu la majorité absolue avec à sa tête Denise Fampou ne craignait pas trop qu'une situation telle que celle de Douala 4è s'y reproduise. La session va mettre moins de temps pour aboutir au choix de Me Denise Fampou comme Maire. La curiosité ici est qu'aucun membre de l'ancien exécutif municipal n'a été reconduit ainsi donc , Mme Fampou aura affaire a de nouveaux adjoints.

Le cas de Douala 5è était un peu plus complexe. ici , le Rdpc a aussi remporté la majorité relative mais le Maire sortant Gustave Ebanda a été lamentablement battu aux primaires du parti par le président de la section Rdpc wouri 5 Richard Mfeungwang. Il était donc question que les vérités des primaires du parti soient respectées lors de la session de plein droit. Ce qui a été fait puisque Richard Mfeungwang est désormais le nouveau Maire de la commune de Douala 5è. Ici la curiosité est que Gustave Ebanda le Maire sortant a été complètement éjecté de l'exécutif municipal puisqu'il ne fait même partir des adjoints et son successeur.

A Douala 3è où le Rdpc a obtenu une majorité relative mais obèse, il y avait plusieurs candidats au poste de Maire. Le jeune Rostand Tokap, la tête de liste du parti du flambeau dans cette circonscription électorale était face a un autre nouveau visage du parti en la personne de Valentin Epoupa. Des primaires qui vont se solder par une victoire de Valentin Epoupa. Ce dernier va être validé comme le nouveau Maire et Rostand Tokap troisième adjoint.

Douala 1 er qui était là dernière étape du marathon de Benjamin Mboutou va le recevoir aux alentours de 22 heures pour une session qui va se terminer a 0h45 . Ici aussi, pas de grande surprise pour le poste de Maire ou Lengue Malapa a été reconduit.

Après Douala 6è la semaine dernière, le département du Wouri connait désormais tous ses maires et leurs adjoints et ceci pour les 5 prochaines années. Il ne reste plus qu'à élire le super Maire dans les prochains jours.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.