Afrique: Paradis fiscaux - Un pays africain "black listé" par l'Union européenne

Dans sa nouvelle "liste noire" de pays et territoires non coopératifs à des fins fiscales, l'Union européenne ( UE) a ajouté un pays africain. Il s'agit des Seychelles. Mais cette liste ne fait pas l'unanimité.

Quatre nouveaux pays viennent de rejoindre la "liste noire" des paradis fiscaux de l'UE, dont les Seychelles, le seul pays africain. Les trois autres sont les îles Caïman, les Palaos, et le Panama. Ils rejoignent huit autres pays, les Îles Vierges américaines, Vanuatu, Trinidad et Tobago, les Samoa, Oman, Guam, Fidji et Samoa américaines. Le tout forme douze entités qualifiées de paradis fiscaux par l'UE.

C'est la France qui a classé en premier l'archipel comme paradis fiscal, sur sa liste noire. Ce qui a constitué un prélude à son classement parmi les paradis fiscaux de l'UE.

Outre la liste noire, l'UE dispose d'une liste grise qui reprend les territoires qui collaborent avec l'Union et ont pris des engagements en cours de mise en œuvre.

Ils sont au nombre de seize. Ceux qui seraient parvenus à mettre en œuvre toutes les réformes nécessaires conformément aux principes de l'UE en matière de bonne gouvernance fiscale, avant l'expiration du délai ont été retirés de la liste. Parmi eux, un pays africain, le Cap-Vert.

Être inscrits sur la liste noire des paradis fiscaux a des conséquences négatives directes. Car, l'UE peut suspendre sa coopération avec ces pays dans un certain nombre de domaines.

En plus, les investissements des entreprises de l'UE pourraient y être freinés et les investisseurs de l'UE dissuadés, ne serait-ce qu'afin d'éviter de ternir leur image.

Cette liste noire européenne est loin de faire l'unanimité. Aucun territoire et État européen n'y figure. Alors que le Luxembourg, Monaco, Andorre et Malte ont des régimes très proches de ceux de nombreux pays y figurant. C'est le cas des îles Caïman, paradis fiscal notoire, laissées en dehors du classement. Mais après le Brexit, elles y figurent. Elles deviennent donc un territoire britannique, désormais hors de la communauté européenne.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.