Afrique: La Chine promet son aide

26 Février 2020

Même si l'Organisation mondiale de la santé (OMS), engluée dans des considérations géopolitiques, répugne toujours à employer le mot de pandémie.

Il faudra bien qu'elle s'y résolve, comme elle avait dû le faire, à retardement, il y a dix ans lors de la pandémie à virus grippal A(H1N1).

Il est indéniable que l'apparition brutale de l'épidémie en Europe change la donne. Elle montre que le risque de contamination s'accroît partout dans le monde.

L'Afrique est épargnée pour le moment. Pour combien de temps ?

La Chine, d'où vient le covid-19, a indiqué être prête à offrir assistance et matériel médical aux pays africains.

C'est Xi Jinping en personne qui l'a annoncé.

L'OMS a averti que les systèmes de santé et les infrastructures sanitaires du continent étaient mal équipés pour affronter le coronavirus si les cas se multipliaient.

"Les pays africains sont confrontés à de nombreux défis en matière de prévention et de contrôle de l'épidémie", a souligné Xi Jinping lors d'une conversation téléphonique avec le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed.

Le leader chinois a également promis un renforcement de "la coopération sino-africaine en matière de santé publique et de prévention et de contrôle des maladies", sans offrir de précision.

Selon l'OMS, si des cas de contamination apparaissaient en grand nombre, les pays africains pourraient être confrontés à des pénuries de kits de dépistage et d'équipement de protection comme des masques.

Les systèmes de santé devront prendre en charge des malades atteints de défaillances respiratoires, de chocs septiques ou de défaillance simultanée de plusieurs organes, a relevé son directeur Tedros Adhanom Ghebreyesus.

"Ces patients ont besoin de soins intensifs nécessitant des équipements comme des appareils d'assistance respiratoire qui manquent dans de nombreux pays africains, et c'est une source de préoccupation", a-t-il déclaré.

La Chine avait envoyé en 2014 des centaines de médecins, épidémiologistes, ingénieurs, infirmiers et techniciens en Afrique de l'Ouest pour combattre l'épidémie d'Ebola.

Aucun cas de covid-19 n'a été détecté au Togo. Les autorités sanitaires sont en alerte.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Afrique

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.