Afrique Centrale: Cémac - 2000 milliards FCFA de déficit alimentaire

Les pays de la Cemac traînent un déficit alimentaire structurel d'environ 2000 milliards FCFA par an, a révélé le président de la Commission de ladite institution, Daniel Ona Ondo, le 20 février, à l'ouverture des travaux du Comité régional de l'Origine à Douala.

Le comité régional de l'Origine, qui permet d'identifier les produits pouvant bénéficier de la libre-circulation dans l'espace Cémac, a lancé un appel implicite aux opérateurs économiques à investir massivement dans les secteurs de la grande consommation, au regard des opportunités qui existent. Cette statistique renseigne également sur les opportunités que recèle le commerce intracommunautaire dans la Cémac. Lequel est officiellement estimé à 3%, contre environ 15% dans l'espace Uemoa.

Pour renverser cette tendance, booster la production et les échanges commerciaux entre les six pays de la Cémac, des structures telles que le Comité régional d'origine ont été mises en place, afin d'exonérer de taxes des produits justifiant d'un certain niveau d'utilisation de matières premières locales.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.