Sénégal: Trés vive tension au niveau du dialogue politique - Benoit Sambou boude momentanement la salle

26 Février 2020

La session du dialogue politique d'hier, mardi 25 février, a été émaillée d'un incident. Il y a eu une vive tension entre le coordonnateur du pôle de l'opposition, le député Déthié Fall, et celui de la majorité présidentielle, Benoit Sambou, qui a boudé la salle pendant un moment, avant d'être ramené à de meilleurs sentiments par de bonnes volontés.

La tension était montée d'un cran hier, au niveau de la commission du dialogue politique. En effet, il nous a été rapporté qu'il y a eu une vive altercation entre le coordonnateur du pôle de l'opposition, Déthié Fall, et celui de la majorité présidentielle. Sur les faits, il a été indiqué que c'est le député du parti Rewmi qui avait pris la parole pour fustiger l'attitude de la majorité présidentielle qui, à son avis, s'est arcboutée sur une position refusant de faire des concessions.

Selon notre source, Déthié Fall a déploré les désaccords notés sur l'Objectif spécifique 7 (OS7). Il aurait reproché à la majorité d'être à l'origine des mésententes sur 5 des 6 points dudit OS7. Il s'agit du cumul des fonctions de chef de parti et de président de la République, de la liberté de candidature, de l'arrêté Ousmane Ngom ou encore de l'Article 80, sans oublier la décrispation de l'espace politique. Le vice-président du parti Rewmi, révèle toujours la source, ne comprenait pas que la majorité mette les freins sur des questions fondamentales qui traitent des droits et libertés des citoyens, de liberté et de démocratie.

Notre source de poursuivre que le coordonnateur de l'opposition a estimé que lesdites questions sont de vieilles revendications de tous ceux qui ont eu à faire l'opposition, que ce soit les opposants d'aujourd'hui, tout comme ceux qui sont actuellement au pouvoir et opposants d'hier. Ainsi donc, il avait estimé que ces questions devraient trouver des réponses.

Ce qui a fait, cependant, monter la tension serait le fait que Déthié Fall interpelle nommément le coordonnateur de la majorité présidentielle, en lui faisant porter le chapeau. C'était la goutte de trop pour Benoit Sambou qui a préféré quitter la salle pour ne pas écouter le poulain d'Idrissa Seck. Il a fallu, selon la source, l'intervention de Cheikh Sarr, Ousmane Seye et autres qui sont sortis le retrouver au dehors. Ces derniers sont parvenus à le faire revenir à de meilleurs sentiments pour rejoindre la salle. Il faut noter, toutefois, que dans sa synthèse, le Général Niang a estimé qu'il fallait faire une recommandation forte au président pour la décrispation de l'espace politique.

Par ailleurs, il faut indiquer que la session d'hier a été marquée par la présence de la fédération sénégalaise des handicapés. Munie d'un document, celle-ci a fait un certain nombre de propositions, notamment l'aménagement de bureaux adaptés pour les personnes vivant avec un handicap, lors des votes; l'introduction sur le fichier d'un discriminant permettant de les identifier afin que, dans l'établissement de la carte électorale, ils soient orientés dans lesdits bureaux.

Autre chose, ladite fédération a proposé que, dans les assemblées électives, il y ait deux places réservées aux handicapés sur les 10 premiers sur les listes. Pour la prise en compte des doléances de la fédération des handicapés, il a été retenu la mise en place d'une commission technique pour réfléchir sur lesdites propositions.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.