Sénégal: Mbour / Amélioration de la mobilité urbaine et des conditions de vie - Promovilles s'investit

26 Février 2020

Mansour Faye, le ministre du Développement communautaire, de l'Equité sociale et territoriale, a lancé, hier mardi à Mbour, le démarrage de la construction de 9,15 kilomètres de routes assainies et éclairées dans cette localité. Le projet entre dans le cadre de la mise en œuvre de la phase 2 de Promovilles, évaluée à un coût de 6 milliards de francs Cfa et financée par la Banque islamique de développement (Bid). Selon lui, les travaux vont durer entre 16 et 18 mois. Ainsi, Promovilles s'investit dans l'embellissement de Mbour.

Les réalisations de la phase 1, concrétisant la construction de 6,85 kilomètres de routes, avec des ouvrages d'assainissement et un éclairage public sur un financement de l'Etat du Sénégal et de la Banque africaine de développement (Bad), pour un coût de 2,5 milliards de francs Cfa ont été visitées par le ministre Mansour Faye. Le ministre du Développement communautaire de l'Equité sociale et territoriale a insisté sur l'importance du double objectif, la cause de son déplacement.

A l'en croire, les usagers de la ville de Mbour sont très satisfaits des ouvrages réalisés pour eux, parce que participant à l'amélioration de la mobilité urbaine, à la réduction des temps et des coûts des déplacements. Il se réjouit de la réponse apportée aux préoccupations des Mbourois. Selon lui, la ville de Mbour change progressivement de visage avec le Programme de modernisation des villes (Promovilles), avec ses nouvelles routes et ses équipements annexes, les ouvrages d'assainissements et l'éclairage public. Il n'a pas manqué de féliciter Madame Sow Astou Diokhané pour sa diligence dans la réalisation des travaux entrant en droite ligne avec la vision du Plan Sénégal Emergent (Pse). Il s'est dit satisfait aussi de la mise en application d'initiatives pour la maintenance des ouvrages.

Dans le quartier 11 Novembre, le long de la rue Médoune Diop, ex-rue du 11 Novembre, des Comités de salubrité quotidiens font le nettoyage de la voie pavée pour enlever le sable. Le ministre Mansour Faye a fait part de l'universalisation des actions de Promovilles, à l'horizon 2035, à l'ensemble des communes du pays avec l'acquisition d'une trentaine de milliards de francs Cfa à ces fins. Des murs de clôture d'écoles, la construction de postes de sante figurent aussi sur le tableau des réalisations à faire dans des quartiers de la commune de Mbour.

Fallou Sylla, le maire de la commune de Mbour, a remercié le président Macky Sall qui a accordé à la ville de Mbour 16 kilomètres de route et des équipements connexes. Pour lui, les réalisations entrent dans le cadre de la résolution des multiples embouteillages aux heures de pointe dans la commune, une réponse pour la fluidité de la mobilité. Sur la question de la maintenance, il a salué l'initiative du quartier 11 Novembre avec ses Comités de salubrité pour le nettoyage de la voie principale pavée. En plus de la participation des équipes du Fonds d'entretien routier autonome (Fera) toujours sur le terrain. Le maire a mis en garde les automobilistes, annonçant l'utilisation prochaine de sabots pour lutter contre le mauvais stationnement.

Saliou Samb, le président du Conseil départemental de Mbour, a salué tout le processus de l'amélioration des conditions de vie des populations, avec la réalisation de ces ouvrages et a rappelé la formation de 149 jeunes aux métiers des bâtiments et des travaux publics. Ces derniers ayant appris le pavage des routes sont aussi formés pour assurer la maintenance.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.