Angola: Le pays réitère son soutien à la protection des droits de l'enfant

Genève — L'Angola a réitéré mardi, à Genève (Suisse), son engagement en faveur de la protection des droits de l'enfant à travers le lancement du Programme SOS-enfant, destiné à dénoncer les actes de violence contre l'enfant, établis dans les principes de l'anonymat et de confidentialité.

L'Angola a exprimé sa position à Genève, lors de la 43è session du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies (CDH, en sigle), dont le but est d'examiner les rapports sur le handicap, la torture, l'environnement et la dette extérieure.

Cette rencontre a été marquée par la présence de la Communauté de pays de la langue portugaise (CPLP), dont les interventions portent sur les panels liés aux célébrations du 30è anniversaire de l'adoption de la Convention relative aux droits de l'enfant et du 25è anniversaire du Programme d'action de Beijing sur la Femme.

Selon une note parvenue mardi à l'Angop, dans le cadre de la célébration du 30è anniversaire de la Convention sur les droits des enfants, l'Angola se joint aux autres pays pour réitérer son engagement en faveur de la protection des droits de l'enfant à travers le lancement de la Programme SOS-enfant.

L'ouverture d'une ligne téléphonique gratuite mise à la disposition des enfants et des familles (déjà en cours), permettra à ce que l'État et les défenseurs des droits de l'enfant, d'intervenir rapidement aux violations et abus aux droits de l'enfant, conformément aux articles 12 et 19 de la Convention relative aux droits de l'enfant.

L'un des principaux objectifs de l'Exécutif angolais dans cette action est de rapprocher les enfants vulnérables et les victimes auprès des institutions chargées de leur protection, mais aussi la mise en place des mécanismes nécessaires à la mise en œuvre des mesures juridiques adoptées.

Une délégation multisectorielle angolaise, conduite par le secrétaire d'État aux relations extérieures, Teté António, participe depuis lundi 20 mars à Genève, à la 43è session du Conseil des droits de l'homme des Nations unies.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.