Algérie: Tribunal Sidi M'hamed - 10 ans de prison ferme requis à l'encontre de Kamel Chikhi

Alger — Le procureur de la République près le Tribunal de Sidi M'hamed a requis mercredi dix (10) ans de prison ferme à l'encontre de Kamel Chikhi, dit "el-bouchi" (Le boucher) assortis d'une amende d'un (1) million de dinars, dans une affaire "d'octroi et perception d'avantages" ainsi que "d'abus de fonction".

Le procès a été reporté le 5 février, pour absence des accusés dont certains sont en détention provisoire, et à cause de l'absence à la barre des personnes qui devaient témoigner.Deux ans de prison ferme assortis d'une amende de 200 mille dinars ont été requis à l'encontre de trois autres personnes impliquées dans la même affaire.

public en tant que partie civile, pour "incitation à l'abus de pouvoir et octroi de pots-de-vin à des fonctionnaires des services de l'urbanisme d'Alger en contrepartie d'indus services".Le tribunal avait également prononcé la saisie des biens immobiliers de certains accusés et des membres de leurs familles, et des amendes de 500.000 DA.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Algérie

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.