Togo: L'archevêque de Lomé dénonce une "injustice organisée"

Photo: Togonews
Faure Gnassingbé salue la foule des militants et sympathisants
26 Février 2020

Après la réélection du président Faure Gnassingbé au Togo, Mgr Philippe Kpodzro demande au pape François d'intervenir.

Au Togo, le président sortant Faure Gnassingbé a été réélu pour un quatrième mandat avec 72,36% des voix, loin devant le candidat de l'opposition, Agbéyomé Kodjo.

Ce dernier, soutenu par l'archevêque émérite de Lomé Mgr Philippe Fanoko Kpodzro, a obtenu 18,37% des voix tandis que le troisième candidat Jean-Pierre Fabre récolte un score de 4,35%.

L'archevêque de Lomé rejette les résultats de la présidentielle et appelle à une manifestation pour ce vendredi 28 février à Lomé. Mgr Philippe Fanoko Kpodzro a également demandé au pape François d'intervenir au Togo. Il qualifie le résultat de cette élection comme étant un "montage de mensonges" et une "injustice organisée".

Nous avons rencontré Mgr Philippe Fanoko Kpodzro à Lomé. Il est interrogé par Kossivi Tiassou.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.