Tunisie: Elyes Fakhfakh - « La réforme du secteur éducatif et de l'enseignement sera effectuée dès la petite enfance jusqu'à l'université »

26 Février 2020

Le chef du gouvernement désigné, Elyes Fakhfakh a indiqué mercredi, lors d'une séance plénière consacrée au vote de confiance au prochain gouvernement, que le nouveau modèle de développement est basé sur la valeur ajoutée et le renforcement des compétences humaines, à travers la réforme globale des secteurs de l'éducation et de la santé publique.

Fakhfakh a ajouté que la réforme du secteur éducatif qui englobera tous les niveaux de l'enseignement, dès la petite enfance jusqu'à l'université, porte notamment sur la formation des enseignants et la gestion de leurs carrières.

Le projet national de l'éducation et l'enseignement s'inscrit dans le cadre des sept grands projets nationaux, qui sont les piliers de l'investissement, et comporte les thèmes de la transition économique et sociale, a annoncé Fakhfakh, sans donner de plus amples détails sur son programme.Le chef du gouvernement désigné a dévoilé sa stratégie de réforme des établissements publics y compris les établissements sanitaires, signalant que la réforme de la santé publique vise « l'édification d'un système sanitaire public de qualité, tel qu'énoncé dans la constitution ».

Dans son discours prononcé lors de cette séance, Fakhfakh a également affirmé que son gouvernement devra tenir compte de 8 priorités dans les secteurs socio-économiques, réitérant son engagement à traiter les dossiers en suspens, relatifs aux travailleurs de chantiers, les enseignants et les instituteurs suppléants.« L'intégration des personnes à besoins spécifiques dans la vie professionnelle et publique et le renforcement des droits des Tunisiens à l'étranger, figure parmi les priorités du prochain gouvernement », a-t-il assuré.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Tunisie

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.