Cameroun: Religion - Le carême commence

Aujourd'hui, mercredi des cendres marque le début d'une période de 40 jours de prière, partage et pénitence qui mène à la fête de Pâques.

Ce mercredi n'est pas ordinaire pour les chrétiens de l'Eglise catholique romaine. Il s'agit du mercredi des Cendres. Dès 6h ce matin, beaucoup vont converger vers les paroisses pour se faire apposer de la cendre sur le front, une action qui marque l'entrée en carême. Hier matin, les paroisses préparaient déjà cette célébration. A la cathédrale Notre-Dame-Des-Victoires de Yaoundé, aux environs de 10h, les palmes utilisées lors du dimanche des rameaux de l'année précédente avaient déjà été préparées pour être incinérées. Ce sont elles qui serviront de cendres. Du côté des fidèles aussi les préparatifs vont bon train. Dans l'enceinte de la cathédrale, des fidèles sont en prière.

En groupe ou seul, chacun prépare ce moment à sa manière. « Je traverse une période difficile. Mon petit frère a volé mes économies avec lesquelles je comptais terminer mon chantier. Je n'aimerais pas me faire poser la cendre avec ce problème sur le cœur. Je suis venue demander au Seigneur de me donner la force de pardonner et de pourvoir vivre mon carême en paix et ainsi bénéficier de certaines faveurs », fait savoir une chrétienne rencontrée à la sortie de cette église.

Comme cette dame, chacun se purifie à sa manière avant de recevoir des cendres et entrer dans le carême. Pour l'abbé Marcel Valère Etoungui, vicaire à la cathédrale Notre-Dame-Des-Victoires de Yaoundé, le mercredi des Cendres est une célébration liturgique de l'Eglise catholique romaine qui marque le début d'un temps fort. « Le mercredi des Cendres pour le chrétien a un sens dans la mesure où les cendres que nous recevons, rappellent la vanité de la vie du chrétien. Elles signifient que nous sommes poussière et nous retournerons à la poussière. Les paroles que le célébrant prononce, invitent le croyant à se rappeler sa fragilité, à s'interroger sur sa destinée, c'est-à-dire à remettre sa vie en conformité avec l'Evangile », explique l'homme de Dieu.

Le prêtre ajoute que, les cendres représentent également l'appel à la conversion. « Lorsque nous recevons les cendres, le prêtre dit convertissons nous et croyons à la bonne nouvelle. Nous entrons dans le carême, une période forte de tentation, d'où l'urgence de la conversion. Et le Pape François le dit encore dans son message de carême pour l'année 2020, qu'il y a comme une urgence de conversion, car c'est un nouveau départ que Dieu nous donne », appuie le vicaire. Des messes sont prévues ce jour entre 6h et 18h dans toutes les églises catholiques romaines sur l'ensemble du territoire national.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.