Cameroun: Renforcement de la compétitivité - Comment lever les freins

Le secrétariat technique du comité dédié, réuni en sa 30e session hier à Yaoundé, a fait le bilan de la situation du Cameroun.

Une force de propositions de mesures pour répondre aux défis économiques qui interpellent le Cameroun. C'est ainsi que Protais Ayangma définit le secréterait technique du comité de compétitivité dont les travaux de la 30e session se sont tenus hier à Yaoundé. Une vingtaine de responsables des administrations et institutions y étaient conviés. Pour 2020, il sera question que les membres définissent les objectifs à atteindre et les activités à mettre en œuvre pour y arriver.

« Il s'agit de mettre en place des actions à proposer pour l'amélioration de la compétitivité et de l'attractivité de l'économie camerounaise », explique le président dudit comité. En attendant, les freins à la compétitivité ont été identifiés. Selon Protais Ayangma, il s'agit de tout ce qui peut faire que l'économie camerounaise ne progresse pas aussi loin que les autres. Ce sont les infrastructures, l'énergie et les télécommunications. Déjà que les dernières performances du pays en matière de compétitivité et de climat des affaires sont peu élogieuses. En effet, le dernier rapport du World Economic Forum dont le comité de compétitivité est partenaire, classe le Cameroun à la 123e position sur 141 pays évalués en 2019 dans le hit mondial de la compétitivité des nations.

En outre, le Cameroun occupe le 167e rang sur 190 pays classés dans le Doing Business 2019-2020 de la Banque mondiale. D'après le comité, ces informations témoignent à suffisance de l'ampleur des défis que le pays doit relever dans sa marche vers l'émergence. L'on indique ainsi que la compétitivité est devenue un enjeu majeur pour un accès pérenne aux marchés. Dans un contexte économique caractérisé par la mondialisation et par l'intensification de la concurrence, l'amélioration de la compétitivité et de l'attractivité constituent l'une des stratégies les plus fécondes de développement de tout pays aspirant à l'émergence.

Les missions du comité de compétitivité ont été déroulées notamment l'identification des obstacles à la compétitivité de l'économie et des entreprises. Il est question de proposer toutes mesures visant à accroître la compétitivité nationale et à abaisser les coûts de facteurs et de transactions. Le comité suit également la mise en œuvre des décisions arrêtées et des réformes engagées en matière de compétitivité, il contribue aussi en liaison avec les administrations et organismes concernés, à l'élaboration et au suivi des stratégies et programmes de développement et d'appui à la compétitivité des filières de croissance.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.