Congo-Brazzaville: Consommation - Les prix de vente des boissons inchangés

Malgré l'augmentation des droits d'assises sur les boissons alcoolisées passant de 10 à 12,50% inscrite dans la loi de finances 2020, les prix de boissons gazeuses restent fixes au Congo, selon le directeur général du commerce intérieur, Martin Moubari.

Le gouvernement par l'entremise du ministère du Commerce, des approvisionnements et de la consommation, a sollicité des brasseurs le maintien des prix de vente en détail dans les buvettes et les bars, a annoncé Martin Moubari le 26 février à Brazzaville, en présence des acteurs du secteur, du syndicat des distributeurs, des tenanciers des points de vente.

D'après Martin Moubari, cette mesure concerne toute la gamme de boissons, notamment bières, premixtes ou boissons gazeuses sur toutes leurs présentations. Il a, aussi, précisé que le prix de la Rgb communément appelé « jus » en bouteille retournable de 60cl, commercialisé hier illicitement à 500 francs CFA au lieu de 400 francs CFA, sera officiellement ramené à 500 francs CFA.

« Ce prix pour lequel les consommateurs achetaient et payaient a été confirmé et sa structure réajustée. Il devient dorénavant un prix licite. La bouteille de jus de 60cl coûte officiellement 500 francs CFA. Hier les détaillants la vendaient illicitement à 500 francs CFA. Aujourd'hui, il y a eu un réajustement, les consommateurs qui ont été longtemps floués par les tenanciers de bars ont trouvé la justice », a-t-il fait savoir

A cet effet, la société Brasco entend accompagner le gouvernement dans cette politique en faisant parvenir une nouvelle proposition de la structure des prix de vente.

Par ailleurs, le directeur général du commerce intérieur a appelé les brasseurs congolais à déployer leur armada communicationnelle afin de sensibiliser et attirer l'attention des différents distributeurs. Il a aussi invité les associations des consommateurs à la vigilance et à dénoncer tout comportement déviant sur le marché. Les services de l'Etat devront effectuer des contrôles dans les marchés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.