Cote d'Ivoire: Elaboration et gestion du Budget-programmes - Les contraintes liées à la mise en place du SIB décelées

La Direction Générale du Budget et des Finances a engagé plusieurs actions dans le cadre de l'élaboration et la mise en œuvre de la gestion budgétaire en mode budget-programmes auquel la Côte d'Ivoire a basculé depuis janvier 2020. Cependant des contraintes majeures, liées à la mise en place du système d'information budgétaire (SIB) dans lequel évoluera le budget-programmes sont à relever.

Le directeur des traitements informatiques, Yaya Diomandé, est revenu sur cette problématique lors de sa présentation à l'occasion du séminaire qu'a organisé la Direction générale du budget et des finances les 20 et 21 février derniers à Yamoussoukro.

Il ressort que dans le cadre de l'atteinte des innovations fonctionnelles et techniques visées, les développements n'ont pas été réalisés selon les spécifications du cahier des charges fonctionnelles, le maître d'œuvre désigné n'est pas diligent dans la prise en compte des observations formulées, la mauvaise connaissance du métier par le maître d'œuvre et la résistance au changement.

Concernant l'atteinte de l'objectif de dématérialisation et d'administration numérique, il a été noté que le cadre juridique et réglementaire spécifique au domaine des finances et la résistance également au changement, du fait de la peur du piratage informatique restent des contraintes à lever.

Yaya Diomandé a expliqué, lors des travaux, la prise en compte des autres applicatifs de gestion à travers l'interface avec le SIB, le délai de finalisation du développement de l'ensemble des modules du SIB et la connexion progressive de tous les acteurs audit système.

Notons qu'un projet de système d'information représente l'ensemble des éléments participant à la gestion, au stockage, au traitement, au transport et à la diffusion de l'information au sein d'une organisation ou un Etat.

Et les applicatifs développés et mis à la disposition des utilisateurs pour l'accomplissement de leurs tâches ne sont pas toujours maîtrisés. Pour pallier à cet état de fait, la DIT assiste les utilisateurs de diverses façons.

Et ce, à travers des séances de formation régulières sur l'usage de ces outils en exploitation ou par le détachement des agents pour assister directement les utilisateurs.

Des dispositions doivent être prises dans ce sens pour intégrer pleinement les innovations, surmonter les contraintes et réussir le déploiement de la stratégie.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.