Gabon: Athlétisme - Une délégation de la World Athletics présente à Libreville

27 Février 2020

Jee Isram le responsable du département international de la World Athletics est présent à Libreville depuis lundi dernier. Il est dans la capitale gabonaise en compagnie d'une délégation, dans le cadre d'une visite au Gabon avec pour but de faire une évaluation complète des maux qui minent l'athlétisme gabonais.

Jee Isram est dans nos murs depuis lundi dernier. Accompagné d'une délégation, en l'occurrence responsables de la zone 3 de la Confédération africaine d'athlétisme (CAA). Envoyé par la World Athletics, il tentera de comprendre avec les dirigeants gabonais les raisons pour lesquelles l'athlétisme gabonais ne décolle toujours pas depuis ces dernières années. Il y aura entre autre, la gestion et le fonctionnement des instances locales.

Durant deux jours, ils auront plusieurs séances de travail. Notamment avec les responsables des ligues, de la fédération, de la direction générale des Sports et du Comité olympique gabonais. Avant d'être reçus en audience ce jeudi 27 février par le ministre des Sports, Franck Nguéma à son cabinet.

Avec des responsables des ligues, ils tenteront de savoir pourquoi elles ne fonctionnent pas, pourquoi sont-elles sans activités ? Toutes ces questions seront débattues avec sieur Jee Isram et la délégation qui l'accompagne. Au niveau local, cette discipline n'existe que de nom et devrait renaitre après ces rencontres. Les résultats de ces discussions vous seront donnés d'ici peu.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.