Sénégal: Dr Alioune Sarr, Président du Cng - «La lutte olympique souffre du vieillissement de ses ténors»

26 Février 2020

«La lutte olympique se pratique régulièrement, notamment à Ziguinchor. Le Cng a essayé de faire des efforts en installant des tapis dans plusieurs régions, mais les résultats sont, depuis deux ans, un peu mauvais tout simplement parce que les lutteurs qui sont là sont en fin de carrière comme Adama Diatta et la relève n'est pas très bien assurée pour mille raisons».

Le Dr Alioune Sarr, président du Comité national de gestion de la lutte (Cng) a, fait avant-hier, le point, lors d'une conférence de presse, à la Maison de la presse à Dakar, sur la situation nationale de la lutte olympique.

Parmi les raisons de cette mauvaise santé, il a cité l'absence de section dédiée à cette forme de lutte dans les écuries, le manque d'argent qui pousse les lutteurs et leurs encadreurs à migrer vers la lutte avec frappe plus rentable et les nombreux risques de blessure.

«C'est pourquoi le Cng cherche à changer son fusil d'épaule en allant vers les écoles et essaie de trouver des jeunes pour les préparer d'autant plus que nous allons vers les Joj de 2022 où les athlètes doivent être âgés entre 15 et 18 ans», a-t-il noté.

Quant à la vie au sein du Cng, le Dr Sarr a reconnu qu'il y a eu des moments de «hautes tensions», mais que désormais, un «consensus a été trouvé». Il s'est aussi félicité que d'anciens lutteurs comme Yékini et Tyson aient rejoint le Cng.

Ces deux-là et quelques autres ont réussi leur carrière et leur reconversion. Ce qui n'est pas le cas de la majorité des lutteurs. «Beaucoup de grands noms du football n'ont jamais atteint le sommet», a-t-il rappelé, insistant sur la nécessaire formation dont les lutteurs manquent beaucoup pour l'essentiel.

La faute aussi à l'absence de catégorisation dans le milieu qui a fait que d'autres «grands lutteurs ne seront jamais champions parce qu'ils ont 40 kilos de moins que les Vip.

Ils ne peuvent gagner devant des super-lourds alors que s'ils évoluaient dans leur catégorie de 75 à 90 kilogrammes, ils seraient des champions», a-t-il soutenu, estimant que cela ne peut plus continuer.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.