Madagascar: Peu de cancer de thyroïde traité à l'hôpital Manaram-penitra

Soixante personnes par an sont touchées par le cancer de thyroïde d'après le Dr Rasata Ravelo Andriamparany, spécialiste en médecine nucléaire. Quatre à cinq personnes sont traitées au niveau de centre hospitalier universitaire d'Andohatapenaka connu sous le nom d'hôpital « manaram-penitra » tous les mois.

Le cancer de thyroïde n'est pas méconnu du public, mais bon nombre de personnes le négligent et traitent la maladie ailleurs. « Selon l'Organisation mondiale de la Santé, 10% de la population est touchée par le cancer de la thyroïde. Tel est le chiffre en main, mais bon nombre de personnes ne viennent pas à l'hôpital pour traiter la maladie. Ils préfèrent l'automédication. 90% des cas de cancer sont traités à partir de "raokandro" ou de massage tout simplement », explique Dr Rasata Ravelo Andriamparany. Le cancer de thyroïde se manifeste par le gonflement au niveau du cou, symptôme de cancer de thyroïde.

Un gamma-camera permettant de dépister, mais également d'éliminer complètement les cellules cancéreuses a été établi au niveau de l'hôpital depuis 2017. « La chimiothérapie peut nuire au cœur ou au cerveau, mais la technique radio isotopique élimine à 98% les cellules cancéreuses. C'est l'avantage, mais l'existence de cet appareil n'est pas encore vulgarisée. Ce sont seulement des personnes provenant de Tanà qui viennent traiter leur maladie », ajoute-t-il.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.