Madagascar: Antananarivo - Le tribunal de première instance sans président

L'émergence institutionnelle et procédurale tarde. Hier, la vacance du poste de Président du tribunal de première instance d'Antanarivo a été de nouveau confirmée par des agents au sein de ladite juridiction, lors d'une investigation sur place.

« Le fonctionnement n'est pas entravé. Tout se passe bien et on est dans l'attente de l'installation de celui ou celle qui présidera la juridiction. Sa nomination part du ministère uniquement. Il est courant qu'une juridiction connaisse une plus ou moins longue période avec des intérimaires à sa tête », affirme une juge au sein du tribunal de première instance d'Antananarivo.

A tour de rôle, la permanence à la présidence de cette juridiction est assurée par les vice-présidents d'après ce qui est constatable sur place. L'inquiétude par rapport au retard d'installation d'un nouveau président au tribunal de première instance résulte de fuites d'information par rapport à l'intervention d'une personne auprès de plusieurs personnalités pour arriver au poste. Par rapport à cette situation allant de couloirs en couloirs depuis des semaines, un membre du conseil supérieur de la magistrature s'est limité à parler d'un « conflit interne ».

Nomination

Toujours pendant la descente hier au tribunal, aborder ouvertement le sujet n'a pas plu aux juges rencontrés. Selon eux, « le président parti a été nommé procureur général près la cour d'appel de Toamasina », une précision confirmée par un autre membre du conseil supérieur de la magistrature. Interrogé sur le processus de nomination des chefs de juridiction, le nouveau secrétaire général du ministère de la Justice, Imbiki Herilaza, a affirmé hier, que « l'installation d'une personne à la tête d'une juridiction est précédé d'un acte matériel qui est soit un décret pour un chef de cour, soit un arrêté pour un président de tribunal ». Ce mois, les ajournements des audiences demandées au secrétaire général du conseil supérieur de la magistrature - la personne recommandée pour obtenir les détails sur la nomination et la gestion de carrière des magistrats - n'ont pas permis d'élucider l'affaire en rapport à la présidence du tribunal de première instance.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.