Madagascar: La place de la Chine - Dans le monde actuel

La situation engendrée par l'épidémie de coronavirus permet de voir la place de.la Chine dans le monde d'aujourd'hui.

On peut en parler d'une façon imagée en disant : « Quand la Chine s'enrhume, c'est le monde entier qui éternue ». A cause de ce fléau, l'industrie chinoise tourne au ralenti et cause la désorganisation de toute l'économie mondiale. De nombreux secteurs de la production européenne et américaine sont dépendants des composants fabriqués en Chine et mettent en difficulté de grandes unités industrielles. On voit donc la place occupée par l'empire du milieu dans ce monde du XXIème siècle .

La Chine représente aujourd'hui 30% de l'économie mondiale et elle est en train de rattraper les Etats- Unis qu'elle dépassera, dit-on, vers les années cinquante. Cette montée en puissance s'est faite lentement, mais sûrement. L'ambition de Deng Xiaoping qui voulait faire de la Chine l'une des grandes puissances économiques du XXIe siècle est en train de se réaliser. L'épidémie de Coronavirus a paralysé son activité industrielle, mais elle a montré le contrecoup subi par un large pan de l'industrie européenne, américaine ou japonaise qui dépend des intrants fabriqués sur place. Aujourd'hui, les économistes commencent à parler de la nécessité de remettre en cause cette dépendance et envisagent de recadrer le mode de fonctionnement de tous les secteurs qui avaient eu recours à la délocalisation.

Les industries textile, pharmaceutique et électronique sont les premières à en souffrir. Elles voient se profiler une cessation d'activités. L'économie chinoise connaît actuellement un certain ralentissement, mais les analystes estiment qu'elle se relèvera très vite car le pic de l'épidémie de coronavirus a été atteint et que la tendance va s'inverser. La Chine est en train de montrer sa place incontournable dans le monde d'aujourd'hui ;

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.