Afrique: Epidémie - Le coronavirus poursuit son expansion

Progression de l'épidémie à travers le monde. Hier, elle a touché le Brésil, tout en continuant à sévir en Asie et en Europe.

Le nouveau coronavirus progresse inexorablement: il a débarqué en Amérique latine, jusqu'ici épargnée par l'épidémie, en y entrant par le Brésil, tout en continuant à se propager en Europe et en Asie, attisant l'anxiété dans le monde entier.

Le malade brésilien, un sexagénaire de Sao Paulo, avait séjourné en Italie, pays européen le plus touché.

Le Pakistan, pays frontalier à la fois de la Chine et de l'Iran, où les décès sont les plus nombreux, a également annoncé hier ses deux premiers cas. « Pas besoin de paniquer, les choses sont sous contrôle », a voulu rassurer le conseiller en santé du Premier ministre, Zafar Mirza.

Aux Etats-Unis, jusqu'ici relativement épargnés, le président Donald Trump a prévu de s'exprimer sur le « Caronavirus » (sic) à 23H00 GMT, mais il a déjà accusé ses opposants démocrates et certains médias de fomenter la « panique » et d'affoler les marchés, alors que les autorités sanitaires américaines prévoient pourtant une propagation sur le sol américain.

Nouveau coronavirus

En Europe, Autriche, Suisse, Croatie, Macédoine du Nord et Grèce sont désormais touchées, et la France a annoncé hier son premier mort français qui n'avait pas voyagé dans une zone à risque.

Le Covid-19 concerne désormais, Chine mise à part, une quarantaine de nations. Mais l'épidémie semble avoir atteint un pic en Chine: les autorités ont annoncé hier cinquante deux nouveaux décès en 24 heures, le chiffre le plus bas depuis plus de trois semaines.

Le nouveau coronavirus a provoqué quelque quatre vingt mille contaminations (dont près de deux mille huit cents hors de Chine) et plus de deux mille sept cents morts dans le monde, selon des chiffres communiqués hier par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

L'Italie, avec plus de trois cent soixante dix cas et douze morts, apparaît de plus en plus comme une plateforme de diffusion du virus. (... )

L'Afrique elle non plus n'est pas épargnée: un Italien arrivé le 17 février en Algérie est devenu la deuxième personne infectée du continent après un premier cas en Egypte...

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.