Madagascar: Secteur maritime - Difficile élaboration de la politique nationale

Intensifier la modernisation de la gouvernance du transport maritime.

C'est l'objectif que se fixe l'Agence Maritime Portuaire et Fluviale (APMF) dans l'élaboration de la politique nationale régissant ce secteur. La validation de ce document devait s'effectuer, hier à Anosy, en présence des représentants de toutes les parties prenantes de ce secteur d'activité.

Ces derniers ont, cependant, émis un bon nombre de réserves face à la version finale de la politique en question. « L'élaboration de ce document ne s'est pas fait en un jour. Il aura fallu plus d'une décennie pour en arriver à ce rendu final qui a été présenté aujourd'hui.

Pourtant, même à ce stade, des modifications doivent encore être apportées afin que cette politique corresponde aux attentes de tous les acteurs du secteur », explique le capitaine de vaisseau, Jean Edmond Randrianantenaina, directeur général de l'APMF. « Malgré la consultation de tous ces acteurs, le document est encore loin de refléter les réalités que vivent les gens de mer », déplore Barthélemy Randrianarison, officier de la marine marchande.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.