Ile Maurice: 170 ans de la MCCI - Pravind Jugnauth définit sa vision face aux opérateurs

27 Février 2020

Le Premier ministre a profité du dîner annuel de la Mauritius Chamber of Commerce & Industry (MCCI), hier soir, à Trianon, pour marquer sa grande rentrée économique. Invité d'honneur au 170e anniversaire de cette importante institution du secteur privé, Pravind Jugnauth a, pendant plus d'une heure, défini sa vision économique pour une île Maurice moderne s'apprêtant à se hisser au statut de pays à revenu élevé d'ici 2024.

Face aux opérateurs économiques et à l'équipe dirigeante de la MCCI, le Premier ministre a insisté sur le partenariat qui a toujours existé entre le gouvernement et la MCCI et qui a été déterminant dans la réussite économique de Maurice. Tout en soulignant parallèlement l'amendement à un certain nombre de lois pour améliorer et faciliter le climat des affaires à Maurice.

L'ex-ministre des Finances s'est appuyé sur les mesures économiques figurant dans le discours-programme 2020-24 pour rappeler son ambition de positionner Maurice à un nouveau palier de son développement économique. Il a salué la mise en place du Metro Express, qui permet d'améliorer la productivité et la compétitivité du travail.

Cependant, il ne minimise pas les dangers auxquels l'économie de Maurice est confrontée. Notamment face à l'épidémie du coronavirus qui aura un impact certain sur l'économie mondiale.

Pravind Jugnauth demeure toutefois confiant de l'avenir économique du pays, qui se donne actuellement les moyens pour affronter de nouveaux défis.

À noter la présence de Yousuf Ismaël, un habitué de la commission anti-corruption pour un contrat accordé lorsqu'il était à la CWA, qui succédera à Barlen Pillay au poste de secrétaire général, le 1er mars. C'est le président de la MCCI, Marday Venkatasamy, qui a prononcé le principal discours pour la Chambre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.