Madagascar: Accusation de corruption - Raoul Rabekoto recherché

La traque démarre. Le Bureau indépendant anti-corruption (BIANCO), lance un avis de recherche contre Raoul Arizaka Rabekoto, ancien directeur général de la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNAPS).

Actuellement, président de la Fédération malgache de football (FMF), Raoul Arizaka Rabekoto est happé par un dossier de corruption et de malversations inhérentes à ses années à la tête de la CNAPS. Comme indiqué dans un communiqué publié, hier, le BIANCO qui mène l'enquête a demandé une Interdiction de sortie du territoire (IST), contre le mis en cause. L'acte a été pris le 3 février. Les informations qui ont circulé, depuis lundi, rapportent, cependant, que le boss de la FMF a quitté le pays vendredi.

Bravant l'IST prononcé contre lui, l'ancien numéro un de la CNAPS se serait échappé par un vol pris à l'aéroport de Nosy-Be. Les renseignements qui affluent au BIANCO depuis vendredi, conforteraient, cependant, le fait qu'« il est toujours à Madagascar ». Le Bureau anti-corruption a ainsi, érigé Raoul Arizaka Rabekoto au statut de « fugitif ». Une source avisée confie que « tout indique que le mis en cause tente d'échapper à l'enquête ».

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.