Congo-Kinshasa: Transport maritime - L'AMICONGO vers une ligne terrestre Matadi-Kinshasa

27 Février 2020

C'est un nouveau vent qui souffle à l'Agence maritime internationale du Congo (Amicongo), avec l'acquisition d'un lot important de gros véhicules devant servir de transport, par voie terrestre, pour le transit et évacuation des marchandises vers Kinshasa.

Le Directeur général de l'Amicongo, Jean Chyso Mayembe, accompagné du Président du Conseil d'administration, James Bayukita Makula ont réceptionné, le lundi 24 février 2020, le premier convoi de ces matériels de transport au port de l'Onatra à Matadi, dans le Kongo Central.

Il s'agit d'une diversification des activités qui rencontrent la vision du Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi qui a proclamé 2020 comme étant une « année d'action ». L'équipe dirigeante de l'AMICONGO voudrait également s'inscrire dans cette philosophie et s'approprier la vision du chef de l'Etat.

Ce lot important des tracteurs et remorques pimpants neufs, d'une capacité de 50 tonnes, servira de transport par voie terrestre, pour le transit et évacuation des marchandises vers Kinshasa. Pour le Directeur général, Jean Chryso Mayembe, son entreprise a voulu par cette acquisition, s'inscrire dans la droite ligne du Chef de l'État.

De son côté, le Président du Conseil d'administration, James Bayukita Makula, a souligné que cette acquisition est « un nouveau départ » pour cette entreprise de logistique. Elle répond, poursuit-il, à la demande de l'Etat Congolais qui veut que les entreprises congolaises soient en mesure de répondre aux besoins économiques exprimés par les opérateurs économiques, en terme de sous-traitance dont la sous-traitance logistique qui est une activité réglementée en RDC.

James Bayukita Makula pense à ce sujet que, les entreprises privés aux capitaux majoritairement congolais, doivent être compétitives. « Il ne faut pas aller avec le discours mais plutôt, avec de l'expertise. C'est exactement ce que l'Amicongo est en train de mettre en place« , a-t-il fait savoir.

« L'activité de sous-traitance logistique est envahie par une concurrence déloyale mais, la loi sur la sous-traitance vient de mettre les choses au clair et nous donne du courage pour investir davantage dans le secteur économique« , a ajouté le Président du Conseil d'administration de l'AMICONGO.

« Nous nous sommes dit, il faut nous munir avec toute l'expertise possible dans le domaine de logistique. C'est pourquoi, vous voyez vous-même ce grand lot de matériels et équipements pour rendre la logistique dans notre pays plus forte et rapide de sorte que la marchandise soit transportée dans des véhicules fiables, en toute sécurité possible, en moindre coût, avec un transit-time très réduite pour qu'on ne puisse plus dire que les entreprises congolaises ne sont pas sur le marché de logistique », souligne-t-il

Par ailleurs, James Bayukita Makula a exhorté l'Etat Congolais qui souhaite émerger une classe moyenne congolaise, de veiller à la stricte application et sans faille de la loi sur la sous-traitance où dans le domaine de logistique, les entreprises non-éligibles opèrent encore en toute quiétude. Ce, en dépit de la loi sur la sous-traitance »; a t-il déploré.

Il sied de noter que cette nouvelle dotation, annoncée lors de la cérémonie d'échange des voeux par le DG Jean Chryso Mayembe, vient concrétiser la nouvelle ambition de l'équipe dirigeante de placer cette agence au firmament des entreprises publiques de l'État.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.