Afrique de l'Ouest: Transfert rapide d'argent dans l'Uemoa - La BCEAO a identifié 60 acteurs à fin 2018

Dans son Rapport semestriel de surveillance des services de paiement adossé à la monnaie électronique, la Bceao est revenue sur le transfert rapide d'argent dans l'Uemoa.

Selon la Bceao, en 2019, un annuaire des services de transfert rapide d'argent (Stra) permettant de recenser l'ensemble des initiatives dans l'Union a été élaboré.

Pour rappel, ajoute la même source, les prestataires habilités à offrir des services de transfert rapide d'argent dans l'Union sont notamment les intermédiaires agréés et les systèmes financiers décentralisés (Sfd) ayant obtenu une autorisation à cet effet.

« A cet égard, il ressort de l'analyse des données disponibles à fin 2018, que l'activité de transfert rapide d'argent dans l'Union est portée par soixante (60) acteurs, cinquante-trois (53) banques, cinq (5) Sfd et deux (2) établissements financiers à caractère bancaire », renseigne la Bceao.

S'agissant de l'offre, on dénombre deux cent vingt-huit (228) services de transfert rapide d'argent dont dix-huit (18) services intra-Uemoa ; deux cent-dix (210) services couvrant à la fois les périmètres intra et hors Uemoa.

La Bceao souligne que les transferts régionaux sont essentiellement portés par les systèmes financiers décentralisés et quelques banques dans le cadre de la diversification de leurs offres intra-réseaux tandis que les transferts internationaux relèvent des banques et des établissements financiers de paiement conformément aux exigences de l'article 2 du Règlement n°09 relatif aux relations financières extérieures des Etats membres de l'Uemoa.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.