Sénégal: Manifestation contre le coùt de l'électricité et pour la libération de Guy Marius Sagna - «Noo lank» investit a nouveau la rue, ce vendredi

27 Février 2020

Le collectif «Noo Lank» appelle une nouvelle fois à une grande mobilisation ce vendredi 28 février à 15h devant partir de l'échangeur de la Foire au rond-point Liberté6 en passant par le camp pénal. Les activistes campent toujours sur leur position qui est celui de la libération immédiate de Guy Marius Sagna et l'annulation de la hausse du prix de l'électricité.

Décidemment le collectif «Noo Lank» n'entend reculer d'un iota dans son combat pour la libération de leur camarade Guy Marius Sagna et de l'annulation de la hausse des prix de l'électricité. Pour cause, après la grande mobilisation réussie le 31 janvier passé de la grande porte de l'université au rond-point Médina, le collectif a encore appelé à une grande marche prévue demain vendredi à partir de 15h.

Pour cette énième mobilisation, le collectif a changé d'itinéraire. Cette fois, la manifestation aura comme point de départ la station Total de la foire et se poursuivra jusqu'au rond-point Liberté6 en passant par le camp pénal où est détenu Guy Marius Sagna depuis le 4 décembre 2019, peut-on lire sur une publication faite sur sa page Facebook par Aliou Sané, coordinateur du mouvement.

Pape Abdoulaye Touré, coordinateur de Noo Lank section Ucad, fustige l'attitude de l'autorité qui selon lui, attend toujours le dernier moment pour autoriser les demandes de manifestations. «On a déposé la demande depuis longtemps mais jusqu'à présent on attend ; comme vous savez, il (préfet de Dakar Ndlr) attend au dernier moment pour nous notifier la décision. N'empêche, nous on va continuer notre plan de communication», lâche-t-il.

Le collectif avait, par ailleurs, rencontré le président du mouvement «Gueum sa Bopp» Bougane Gaye Dani et le maire de Mermoz Sacré-Cœur Barthélémy Dias le mardi 25 février.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.